Littérature Personnalités

Livre: «Dr Oumar Mariko, une légende vivante» – Aboubacar Eros Sissoko immortalise le Dr Oumar Mariko

Seul homme constant de tous ces héros du 26 mars 1991, seul homme qui a véritablement un programme pour le Mali; un homme dont l’histoire mérite d’être écrite et lue publiquement au Mali, en Afrique ou ailleurs, pour le bien être du peuple. C’est en ces termes qu’a préfacé ce livre, un des compagnons de lutte de notre héros, à savoir Issoufi Albert Bédari Touré.

Le lancement de ce livre a eu lieu au centre Djoliba en présence des anciens camarades de l’UNEEM, de l’AEEM, des amis et des parents, le samedi 3 Décembre 2011.

Le professeur Victor Sy était encore là au présidium comme l’idéologue et ses disciples pour se remémorer encore des luttes des années 1980, 1991. Il prit la parole pour camper un débat dont l’objectif ne pouvait échapper à un homme averti. Parler du Dr Oumar Mariko était bien sur un mémoire de souvenir des années 1991 qui a vu renverser la dictature du général Moussa Traoré. Une projection d’image sur cet événement douloureux était là pour faire des témoignages sur celui qui fut le fer de lance du mouvement estudiantin.

L’auteur du livre, Aboubacar Eros Sissoko, depuis la France a témoigné : « il est temps que la jeunesse se réveille. Mon souhait est faire une grande avancée pour le Mali, sortir le pays de la guerre fratricide ». Selon lui, la jeunesse malienne est en panne sèche du savoir. « Il est grand temps qu’on se retrouve, qu’on se donne la main », a dit M. Sissoko. Il n’a pas manqué de dénoncer la mauvaise gestion dans notre pays, le développement anarchique des écoles privées et le malaise généralisé. M. Albert a fait la genèse du livre.

Selon lui, ce livre retrace ce qui s’est passé en amont. Il a indiqué que pour l’auteur le Dr Mariko représente quelque chose pour ses camarades, pour le Mali qu’on le veuille ou non. Oumar ne s’est jamais intéressé à la ligne éditoriale de ce livre, a-t-il tenu à spécifier. Pour lui, c’est un homme politique qui respecte les autres, qui ne cherche jamais à manipuler les autres. Ce livre a-t-il fait savoir a été édité par Harmattan et vendu par cette même maison d’édition.

Selon M. Albert, le livre comporte cinq parties à savoir la note de l’auteur où il rend la vérité sur Dr Mariko qu’il qualifie de légende vivante, une deuxième partie (mémorable rencontre) où l’auteur définit l’UDPM comme un parti creux ; un autre chapitre qui parle du portrait physique ; la dimension humaine du Dr Mariko ; sa dimension politique où l’auteur trouve qu’entre c’est deux il n y a pas de différence.

Une vingtaine de témoignages d’amis, de parents, de camarades de lutte se sont succédé et tous ont apprécié à sa juste valeur le Dr Mariko qui, pour chacun des intervenants, reste un espoir pour le peuple malien. Le Dr Mariko très émus a pris la parole et dans un appel n’a pas manqué de s’adresser aux camarades. Il leur a rappelé le but et les motivations profondes du peuple de la révolution de mars 1991. Selon lui, le peuple malien qui nous a soutenus en mars 1991 mérite qu’on le sauve des incertitudes dans lesquelles il a été plongé.

En s’adressant à ses camarades, il dira qu’il a sa ferme conviction est que cette tâche est une mission de génération et un devoir de mémoire. Il leur a lancé cet appel de se remettre ensemble pour prendre le pouvoir en 2012 afin d’apporter ce que le peuple doit attendre d’un pouvoir engagé pour sa cause.

« La justice sociale, la satisfaction des besoins élémentaires du peuple malien, l’éducation, l’état de bonne santé, l’autosuffisance et la sécurité alimentaire et le logement décent pour toutes les maliennes et tous les maliens pourront donner à notre pays sa dignité d’antan », a dit le Dr Mariko. Pour lui, ceci n’est possible qu’en réalisant leur mission de génération à travers la prise démocratique du pouvoir politique dès 2012. Ainsi, le Dr Mariko a saisi l’occasion pour rappeler la décision de son parti de le présenter comme candidat en 2012.

Fakara FAINKE.

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire