Crise malienne Culture Musique Société

Yoro Diallo dit Tiekorobani maitre du Kamalen N’goni: “Le Mali ne mérite pas ça, les Maliens doivent se ressaisir”

Très occupé par la sortie de son prochain album, et la préparation de son dossier pour le concours découverte RFI, Yoro Diallo dit Tiékorobani se dit indigné et surpris de voir le Mali dans cet état, du fait de l’incompréhension entre les Maliens eux-mêmes. “Je ne comprends pas bien français, mais chaque fois que je regarde les chaînes de télévision, les radios et journaux de par le monde on ne parle que du Mali, or cela n’est pas une bonne chose. Ça ne donne pas une bonne image de notre pays”. L’enfant de Wassada est étonné d’apprendre l’agression physique de Dioncounda Traoré, “ça c’est sans commentaire, parce que c’est un vieux, un intellectuel et un président, porter la main sur une telle personne n’est pas digne de nous, vérifiez bien si ce sont des Maliens qui ont fait cet acte”.

Très énervé et il est déçu du comportement des politiciens et de certains acteurs de la vie publique. » Le Mali ne mérite pas ça, les Maliens doivent se ressaisir ». S’agissant de son prochain album composé de 14 titres, il sera bientôt dans les bacs. Cela fait 5 ans que Yoro n’avait pas fait d’album, c’est pourquoi cette fois-ci il a choisi le studio Mofou de Salif Kéïta. Yoro Diallo est sur cet album depuis août 2011, il n’a pas fini à cause de ses multiples déplacements et sollicitations à l’intérieur et extérieur du pays, pour des concerts. C’est ce qui explique le retard accusé dans le travail de studio.

Comme dans son dernier album »Dounia Kadi », le virtuose du kamalen ngoni est plus que jamais déterminé à surprendre ses fans et les mélomanes de la capitale, car dans cet opus, il y en aura selon lui pour tous les âges et les goûts, car il dit avoir sonné le Kamalen n’goni pour donner l’un des meilleurs albums de sa carrière.

Découverte RFI oblige : » Je fais le grand jeu, donne le meilleur de moi-même parce que je vais en compétition internationale, je suis en train de faire les documents, le bilan des activités, les articles dans les journaux, et bien d’autres documents qui sont nécessaires pour ce grand rendez vous.

Je suis déterminé et si tout va bien, le travail sera excellent ». Le génie du Kamalen n’goni, l’enfant de Djénéba , pour ne pas dire de Wassada dans le Wassoulou, veut montrer au monde entier, qu’il maitrise son instrument de musique , qui d’ailleurs lui permet de faire le tour du monde.

Avec cet album, Yoro Diallo veut aller à la conquête des grandes salles de spectacle. » Rien ne sert de faire des albums et dormir à Bamako ici, nous sommes obligés de changer, de travailler autrement, afin que le monde découvre le Kamalen n’goni. C’est ce que j’avais dit aux gens de la BBC, quand ils ont venus chez moi, donc il est temps que le kamalen n’goni fasse le tour du monde, il sera ma nouvelle mission, mais je demande aux Maliens de penser au Mali, de travailler, il faut qu’on se donne la main, parce que nos frères du nord nous regardent. Si on ne fait rien un jour viendra où on ne pourra pas leur parler, il faut que les autorités s’occupent d’eux, je suis en tout cas prêt pour toute action dans le sens d’aider nos parents du nord ».

Kassim TRAORE

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire