Musique

Cheick Hamala Diabaté, maître incontesté du n’goni

S’il y a des maîtres incontestés du N’goni au monde, Cheick Hamala Diabaté en fait partie. Installé aux Etats-Unis depuis 1995, cette virtuose de cet instrument de musique typiquement malien est en passe de devenir l’ambassadeur le plus sûr de la culture malienne au-delà des océans. Mais qui est Cheick Hamala Diabaté et quel est son parcours ?

Parti de Kita, sa ville natale, Cheick Hamala Diabaté a atterri aux Etats-Unis pour la première fois en 1995, avec comme argument son n’goni et son talent. Aujourd’hui, Cheick Hamala Diabaté est reconnu comme l’un des maîtres du n’goni au monde. Griot pétri dans l’âme, Cheick Hamala Diabaté fait partie de ceux que nous pouvons aujourd’hui considérer comme les gardiens du temple. Il est pratiquement aujourd’hui présent en Europe, en Asie et au Canada, où en plus des concerts, il est sollicité pour des conférences.

En bon griot, c’est dès la tendre enfance que Cheick Hamala Diabaté va s’emmouracher du n’goni. Instrument et expérience de son oncle seront mis à contribution pour lui forger une personnalité artistique qui lui permet aujourd’hui de s’exprimer sur toutes les scènes du monde. Pour la petite histoire, Cheick Hamala Diabaté a déjà eu l’opportunité de jouer dans des lieux prestigieux aux USA comme le Smithsonian institution, le Centre John F Kennedy pour les arts et le Sénat des Etats-Unis.

Déjà nominé en 2007 au Grammy awards, dans la catégorie meilleur album musique du monde traditionnelle, Cheick Hamala Diabaté a collaboré avec des artistes comme : Salif Keita, Bela Fleck, Corey Harris, Bob Carlin, Toumani Diabaté, Chopteeth Afrofunk Big Band, Ami Koïta, Kandia kouyaté, Yayi Kouyaté, Fanta Disco, Fadiala Diawara. Cet artiste d’un niveau exceptionnellement impressionnant a trois albums actuellement sur le marché discographique. Ce sont : « Kélé Manyi dè » sorti en 2006, « Du Mali à l’Amérique/ Bob Carlin » en 2007 et « Ake Doni Doni » sorti en 2009.

Assane Koné

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.