Marketing

Lien naturel, qui es-tu ?

Matt nous l’a dit 1000 fois, nous ne devons pas mettre en place ou participer à des systèmes de liens (un petit rappel des guidelines Google … ). Et le pire que l’on puisse faire pour se faire prendre à ce petit jeu, c’est de placer des ancres optimisées sur des sites externes pour tenter d’améliorer notre classement.

Je sais bien que ce principe à très longtemps très bien fonctionné, j’ai d’ailleurs largement participé avant de me prendre de méchantes fessées pour liens factices et de largement revoir ma façon de penser. Alors mon dada en ce moment, c’est le look des liens naturels.

Mais qu’est-ce qu’un lien naturel ?

Linking old style

Quand je vois ce que je pratiquais en 2008 et certaines publications que j’ai pu faire pour poser des liens, je me dis que j’ai bien changé. J’admets bien évidemment que ce n’est pas pour le plaisir de travailler 10 à 100 fois plus pour obtenir un lien, mais parce que les risques sont si importants que je ne les prendrais plus.

Les liens naturels, à quoi ressemblent-ils ?

J’avais déjà abordé ce sujet en parlant du linking après pingouin.
J’y reviens avec des exemples de liens faits naturellement par des blogueurs ou des sites qui ont tout simplement trouvé une information sympa et probablement utile à partager avec leur lectorat.
Il est souvent très intéressant de voir où et comment ces liens sont placés par des gens qui ne sont généralement pas très au fait du SEO et de ses techniques.

Une bloggueuse (exemple 1)

http://mamanbloggeuse.blogspot.fr/2009/11/easystic-les-stickers-muraux.html

Lien à partir d'un blog

Il y a même une photo de la personne qui pose le produit acheté sur le site.

Ce blog ne fait pas « bidon », l’article non plus. La meilleure preuve ? Son mari est en photo en train de poser le produit qui a été acheté sur le site dont ils parlent et vers lequel il font deux liens. 1 vers la page produit, un autre vers l’accueil du site. Les liens ne sont absolument pas optimisés, ce sont simplement les URL des pages pointées.

Un site thématique professionnel

http://www.actionco.fr/Breves/Meltis-Boost-up-un-programme-de-formation-gratuit–38211.htm

exemple

Une info qui a intéressé ce site d’actu RH qui a fait un lien

Une actualité publiée par un site qui traite des RH et de la formation. On constate que le premier lien intext est optimisé, mais qu’il pointe sur le site lui même. Le 2ème lien qui nous intéresse est placé en bas de l’article. Son ancre est une simple URL (redirigée depuis, car elle n’existe plus).

Un blogueur fan de pêche

http://black-bass-anglers.blogspot.fr/2013/02/lelk-hair-caddis-dans-tous-ses-etats.html

De la pêche aux bijoux

Pas vraiment dans la thématique… Et alors ?

On pourrait se demander pourquoi un fan de la pêche à la mouche fait un lien vers un blog qui parle de bijoux ! Pourtant, vous trouverez ce lien en légende d’une image.
Nous  sommes là complètement hors thématique, et pourtant ce lien est naturel. Son ancre reprend partiellement le H1 de l’article vers lequel il pointe. L’article fait des liens externes vers plusieurs autres sites.

Une blogueuse « bébé »

http://www.mamanchou.fr/2013/10/petit-b%C3%A9guin-chez-babystock-1/4.html

Encore un lien naturel

Aucune optimisation de lien, la blogueuse ne sait pas ce que cela veut dire.

Cette fois, la blogueuse a publié un tout petit article sur une boutique en ligne qui vend une des marques qu’elle affectionne particulièrement dans le domaine de la layette. Très peu de texte, une énorme image, et un simple lien sur l’URL de la home du site cible.
On notera que ce lien qui a drainé quelques visiteurs a permis à la boutique de contacter la blogueuse pour lui proposer de lui fournir les lots pour un petit concours sur les produits Petit Beguin qu’elle affectionne.
Et bien évidemment, elle a continué à faire des liens comme elle le sentait. Un référenceur averti aura une syncope, mais justement, ces liens sont totalement naturels (plusieurs vers les mêmes pages dans le même article et pas optimisés).

Un portail professionnel

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/environnement-securite-energie-thematique_191/les-transpalettes-chinois-taxes-a-la-frontiere-article_84533/

Transpallette

Le transpalette, un sujet passionnant… à l’honneur

Sur cette page, un article informatif  utile aux visiteurs de ce site. En bas d’article, un lien qui n’est pas optimisé vers un dossier sur le transpalette. Si le contenu de l’article a été proposé au site, car les infos dans la thématique sont rares, la page qui a été liée a simplement été proposée en tant que page pertinente sur le site de la personne citée dans l’article (Mr Liegaut). Le journaliste a remanié l’information et placé de lui-même le lien vers la page.
Nous aurions préféré avoir le lien optimisé dans l’éditorial, mais un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Un cas typique de lien naturel que nous avons un peu provoqué, mais que le journaliste a décidé d’inclure de lui-même. Il aurait pu passer à la trappe…

Un blog de référencement

http://www.referenceur.be/seo-on-page-optimisation-ideale-10394.html

Lien à partir d'un blog de référenceur

Même les SEO font parfois des liens naturels 🙂

Cet exemple, je le connais bien puisque ce lien pointe vers le blog AxeNet.  Il est fait par un référenceur (merci Antoine :-) )  mais de manière très naturelle et absolument pas optimisé en terme d’ancre. D’ailleurs, si vous saviez le nombre de liens que je reçois sur des ancres du type : axe-net, Sylvain, cet article, voir ici, etc.
On voit que même les réfécenceurs savent utiliser des ancres naturelles lorsqu’ils rédigent et font des liens sans arrière-pensée.

Encore des blogueuses

http://www.lesenjoliveuses.fr/tous/idees-cadeaux-noel-automobile/

Blog auto moto

Des liens vers plusieurs sites dans le même article.

Au passage, je dirais que ce lien m’a fait découvrir ce blog très sympa, mais ce n’est pas le sujet. On constate là que le lien (le dernier vers le site Harley Davidson) est sur une ancre plutôt optimisée. En revanche, il est un peu noyé après d’autres liens faits eux aussi sur des ancres riches, mais pointant vers d’autres boutiques en ligne, ou d’autres types de sites et même vers Youtube. Encore un bel exemple de liens fait naturellement.

Les pratiques Old Style pour des liens totalement artificiels

Revenons maintenant à ce qu’ont pratiqué (et que pratiquent encore) pas mal de référenceurs. Je précise que je ne jette pas la pierre à ceux qui l’on fait par le passé, j’en ai fait partie, et ça fonctionnait très bien. Mais cette pratique est devenue extrêmement dangereuse..

Petit florilège de liens complètement bidons

(pour des raisons évidentes, je ne donnerai pas d’URL)

Dans la mode

lien factice

Mais quel justification a ce lien dans cet article ?

Un bon exemple de lien fabriqué. Une ancre archi-optimisée. On ne parle même pas du site linké dans cet article. Tous les articles du blog concerné comportent des liens de ce type. Ce blog sent le référenceur à des kilomètres. Aucun quality rater ne se fera avoir à ce petit jeu. L’exemple type de ce qu’il faut aujourd’hui éviter à tout prix.

Pour les chiens

Pas naturel

Encore un lien qui tombe comme un cheveu sur la soupe.

Excellent aussi celui-ci. Placé il y a un mois sur un site pénalisé depuis un an… Sur une ancre super optimisée… À aucun moment la boutique en ligne qui est pointée par le lien n’est mentionnée dans l’article (cette manie de faire sortir des liens de nulle part…) Bref, pas mieux pour dire à Google « Regarde comment je me moque de toi ».

Chez les SEO

Pur lien de référenceur

Par un SEO pour une agence SEO…

Cet exemple est sans doute celui que je préfère. Mis en place par une agence pour son propre site. Sur une ancre pour le moins ultra optimisée. Sur un site de CP dont le whois est le même que celui de l’agence…
Les autres articles du CP sont très courts (on ne va pas se casser la tête quand même), et contiennent quasiment tous des liens du même acabit, dans 36 thématiques différentes. Que dire ? Foutage de G*eule ?

Sacré plombier

Linking d'un site de plombier

Plombiers et serruriers sont sans doute les meilleurs exemples.

Le plombier ou le serrurier pas cher est un incontournable en référencement. Celui-ci n’échappe pas à la règle. Je n’ai pas mis le screenshot complet, mais avec 3 liens dont les ancres sont mega optimisées, avec 8 tags qui le sont de même. Sur un CP qui parle de tout et n’importe quoi, et qui est bien évidemment pénalisé depuis plus d’un an. Je ne parle même pas de la qualité rédactionnel de ce CP…

Et si on mettait un peu de bon sens là-dedans ?

Je ne vais pas vous expliquer comment obtenir des liens naturels, car par définition ils arrivent tout seuls (même si on peut bien évidemment les provoquer, mais j’y reviendrai dans un autre article).

En revanche, je pense que ces exemples montrent clairement la différence entre un vrai lien fait par un webmaster lambda et un lien traditionnellement fait par un référenceur.

Il semble évident que :

  • les liens n’ayant aucun prétexte à être présents sur une page, car on ne parle pas du site cible.
  • les liens posés hors contexte entre un article sur la choucroute et un autre sur les systèmes d’alarme sur des sites qui ne balancent que du lien optimisé.
  • le fort pourcentage de  liens optimisés vers les sites travaillés par les référenceurs.

sont des signaux extrêmement négatifs que vous donnez à un employé de Google qui viendra « ausculter » votre site.

En conclusion

Je ne vais pas donner de recette toute faite, car je pense que chaque tentative d’obtenir un lien se travaille au cas par cas. En revanche, si vous voulez avoir un site qui ne se prenne pas un jour une jolie pénalité manuelle, ou pourquoi pas un coup de pingouin, regardez ce qui se fait dans votre domaine d’activité chez vos confrères. Concentrez-vous sur le profil de leurs liens naturels, cela vous donnera de bonnes idées pour en obtenir vous-mêmes.

 

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire