Musique

Nos artistes et nos présidents

Au Mali, depuis la nuit des temps, les artistes, pour ne pas dire les griots, jouent un rôle capital dans nos cours royales. Certains suivaient même leur maître sur les théâtres d’opération. Avec la démocratie, les artistes maliens ont joué pleinement leur rôle pour l’avènement de la démocratie. Mais de 1997 à nos jours, nous avons constaté que les artistes qui ont donné succès aux candidats devenus présidents n’ont jamais eu longue vie.

En 1997, tout le monde a vu Yoro Diallo dit Moutchatcha, avec son titre «Fernando», propulser Alpha Oumar Konaré. Mais dès les premières semaines de la victoire de Konaré, Moutchatcha est décédé. Puis, en 2007, Mangala Camara a donné du tonus au général ATT avec «Wowooo» ; Mangala aussi est décédé dès l’entame du deuxième mandat d’ATT. En 2013, Fantani rentre de Paris avec le titre «AWO» pour donner un élan fou à la campagne du président IBK. Un an après, elle est décédée à Paris. Et toutes les élections se sont déroulées pendant des années impaires. Nous sommes des croyants certes, mais on voit que les artistes meurent et les présidents leur survivent en oubliant les familles de ces artistes.

Mali Buzz

Mali Buzz est une agence digitale spécialisée dans la création de sites internet, la production audio-visuelle, la création graphique, la photographie, l'administration de réseaux sociaux. Pour optimiser votre présence sur internet, gérer votre image ou améliorer votre visibilité grâce à une relation média efficace, CONTACTEZ-NOUS

Related Posts

Laisser un commentaire