Développement Société

Maouloud Ben Kattra   « Nous sommes à plus de 230 000 emplois crées à ce jour »

La Maison de la Femme de Bamako, sise à Dar-salam , a abrité, ce jeudi 15 février, une journée porte ouvertes sur l’Emploi et la Formation professionnelle. A la faveur de cette journée, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra  a  révélé que les 200 000 emplois promis par le chef de l’Etat  ont  été largement atteints.  Cette journée porte ouvertes sur l’emploi et la formation professionnelle est une initiative du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle afin d’informer et sensibiliser les jeunes sur les opportunités d’emploi. Maouloud Ben Kattra était accompagné par les directeurs des services publics rattachés à son département à savoir, le Fafpa, Apej,  l’Onef, Procej, Iniforp, Proderfpe, DNE, Anpe, PNA/ERP, Fier etc.

Outre les responsables du  département, on notait  la présence de Mme Djiré Mariam Diallo, Maire de la Commune III, de Sory Ibrahim Cissé, président du CNJ de la Commune III et  des chefs de quartiers.

Donnant le ton, Maouloud Ben Kattra, ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle a indiqué que l’objectif  de cette journée est de permettre aux responsables des services rattachés au ministère de l’Emploi  de la Formation professionnelle  d’expliquer aux jeunes les missions de leurs structures ainsi que les opportunités d’emplois générés par leurs structures. Pour le ministre, cette journée d’information permettra aux jeunes de mieux s’imprégner des missions des différentes structures rattachées à son département. Ainsi, il  a invité les responsables des différents structures a donné le maximum d’information aux jeunes sur les opportunités d’emploi et de formation.

Par ailleurs, il a fait savoir que  la création des 200 000 emplois promis par le chef d’Etat Ibrahim Boubacar Keita a été atteinte et dépassée. « A ce jour, il y a plus de 230 000 emplois crées, sans compter les emplois privé, les emplois temporaires, les auto-emplois et les emplois ruraux » a-t-il déclaré.

De son côté, Mme Djiré Mariam Diallo, Maire de la commune III, s’est réjouit de la tenue de cette journée porte ouvertes dans sa commune. Pour elle, cette journée d’information et de sensibilisation sur l’emploi et de la formation professionnelle est d’une importance capitale.

Elle permettra, dit-elle, de fournir des informations sur les opportunités d’emploi à la jeunesse. Ainsi,  elle a exprimé l’engagement de la Mairie à œuvrer pour l’atteinte des objectifs fixés par le département.

Faisant un tour d’horizon sur les difficultés auxquels la jeunesse est confrontée, Sory Ibrahim  Cissé, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), a indiqué que  la jeunesse de la commune a fait les frais de l’opération bulldozer Ami Kane gouverneur du district de Bamako. A cela s’ajoute  le manque ou l’inaccessibilité d’informations sur les opportunités d’emploi et de formation ; l’inéquation entre les formations académiques et le marché de l’emploi ; la non appropriation des programmes et projets pour jeunes et par les jeunes ; le manque de garantie et d’accompagnement des projets de la jeunesse auprès des établissements financiers. A noter qu’au cours de cette  journée tous les responsables des services rattachés au ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle  ont expliqué aux jeunes les missions de leurs structures ainsi que les différentes opportunités d’emplois.

B.SIDIBE

Related Posts

Laisser un commentaire