Crise malienne Video

Mali : Des chefs d’Ansar Eddine ainsi que d’Al Mourabitoune tué ! annonce le chef d’état-major des armées françaises dans un communiqué.

La terreur change de camp au nord du Mali, c’est du moins ce qu’on peut dire depuis quelque temps. Les victoires des forces armées engagées dans le combat contre le terrorisme se suivent et se ressemblent, en ce sens que les chefs terroristes sont presque chaque semaine tués.

En effet, le raid conduit par les forces françaises de l’Opération Barkhane, dans la nuit du 13 au 14 février 2018, entre Boughessa et Tin Zaouaten, a été couronné par la mort de vingt-trois terroristes, au nombre desquels figurent des chefs d’Ansar Eddine ainsi que d’Al Mourabitoune. L’information a été rendue publique, dans un communiqué du général François Lecointre, chef d’état-major des armées françaises, daté du 16 février 2018.Le général François Lecointre, chef d’état-major des armées, a félicité les forces françaises qui, ont conduit ce raid, qu’il a qualifié d’audacieux contre les groupes armés terroristes dans la région du nord-est du Mali comprise entre Boughessa et Tin Zaouaten.

Bilan de l’opération: Vingt-trois terroristes, dont des chefs d’Ansar Eddine ainsi que d’Al Mourabitoune, connus pour leurs exactions à l’encontre de la population malienne, ont été tués ou capturés dans cette opération.

Le chef d’état-major des armées françaises a souligné, la préparation minutieuse et la parfaite coordination qui ont permis de sidérer l’ennemi par des frappes aériennes sur les objectifs, puis d’exploiter ces effets par des assauts héliportés et par l’engagement au sol de nos forces.

Il a salué le professionnalisme, la détermination et le courage de nos militaires engagés dans ce raid : aviateurs, équipages d’hélicoptères, forces spéciales et autres militaires de l’opération Barkhane.

Cette action d’éclat porte un coup significatif aux groupes armés terroristes. Elle marque un succès supplémentaire dans la lutte menée par les armées françaises aux côtés des forces armées maliennes, de celles de la force conjointe du G5 Sahel et de la MINUSMA, pour la sécurité au Mali et au Sahel.

Au delà de ce succès, qui voient la suppression des chefs terroristes, il faut croire que l’étau se ressert autour de Iyad Ag Ghali et de Amadou Koufa.

Bravo à l’ensemble des forces de défense et de sécurité engagés dans la lutte contre le terrorisme au sahel.

Boub's Sidibe

Photo Journaliste, infographe, Webmaster, camera à la main, appareil photo et Laptop en bandoulière, je suis Digital Manager, mais surtout: AFRO-RÉALISTE.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire