Politique

«Ne cédons pas au populisme et aux autres formes de démagogie qui ont un fond électoral…» dixit Modibo Sidibé

Le groupe d’appui et de réflexion à Modibo Sidibé (Gar) a procédé au lancement de ses activités et à l’inauguration de son siège le samedi 3 mars à Hamdallaye ACI 2000. La cérémonie a enregistré la présence du président des Fare-An Ka Wuli, Modibo Sidibé ; du président du Gar, Tidiani Ibrahim Déka Diabaté ; du rapporteur Alassane Mariko et plusieurs associations et clubs de soutien à Modibo Sidibé.

Dans son intervention, le président des Fare-An Ka Wuli, Modibo Sidibé, a remercié ses militants et sympathisants pour avoir tracé la voie à travers leurs associations et clubs de soutien. Il a souligné qu’il a passé grâce à eux quelques-uns des moments les plus forts de son existence.

Selon Modibo Sidibé, c’est avec les associations, les clubs de soutien et le parti Fare qu’ils ont établi le contact avec le peuple, notamment. Il a aussi expliqué qu’ils ont réuni toutes les compétences disponibles, travaillé sur l’expérience, sur leurs réussites, leurs échecs pour élaborer un projet ambitieux, «Mali horizon 2030».

 

«Proximité avec le peuple, voilà les germes du renouveau…La démocratie participative est bien en marche. Dans la société de confiance que j’appelle de mes vœux, c’est tous ensemble, nos aînés comme notre jeunesse, que nous retrouverons le souffle qui fera de nous les acteurs de notre propre changement. Plus qu’une question générationnelle, le Mali de 2018 se reconstruira par le labeur et l’engagement des citoyens rassemblés par des valeurs partagées et le choix d’un homme répondant aux impératifs  de probité, de compétence, d’expérience et de résilience. Et cela ne se trouve pas dans un acte de naissance, mais dans un tempérament, une histoire avec le peuple», a déclaré le président des Fare.

Et Modibo Sidibé d’ajouter : «il serait absurde de nier le passé ou de dénier à ceux qui hier ont rempli honorablement leurs missions en toute compétence et en toute probité. Ne cédons pas au populisme et aux autres démagogies qui ont un fond électoral de faire détester le passé ou de le caricaturer à des fins bassement politiciennes. Je ne pense pas que cette méthode soit la meilleure, elle est même mauvaise parce qu’elle est source d’injustice et de division. Il y a eu dans le passé du très heureux comme du très critiquable». Aussi, le président des Fare a-t-il indiqué que «nous devons assigner à notre gouvernement de tenir à date et de façon transparente l’élection présidentielle de 2018 en rapport avec tous les acteurs. Le gouvernement doit établir un chronogramme clair et précis des opérations électorales».

Il faut rappeler que le groupe d’appui et de réflexion à Modibo Sidibé est une initiative noble de Maliens résidents au Mali et à l’étranger, composé de différentes couches socioprofessionnelles regroupées pour la veille politique et stratégique sur des questions relevant des domaines sécuritaire, économique et sociopolitique.

Il aura comme missions principales d’assister et de conseiller Modibo Sidibé sur quatre axes : conseil stratégique, communication, mobilisation et formation. Pour ce faire, il travaillera en étroite collaboration avec le cabinet de Modibo Sidibé, le parti Fare et l’ensemble des mouvements, associations et clubs de soutien à Modibo Sidibé.

«Nous nous engageons activement à vous apporter M. le président Modibo Sidibé, notre expertise sur tous les sujets intéressant la vie de notre chère patrie à travers notamment des analyses et des propositions fortes visant la construction d’un Mali qui gagne en efficacité et qui se fait une place de choix dans le concert des Nations», a déclaré le président du Gar, Tidiani Ibrahim Déka Diabaté.

Il a par ailleurs lancé un appel à tous les Maliens épris de justice sociale à choisir la voie de l’honneur, de la dignité, de la responsabilité, de l’intégrité, du succès et de la réussite. Avant d’affirmer que, s’engager pour Modibo Sidibé, c’est conjuguer au présent et au futur le souci des Maliens, à savoir la réalisation de résultats pour le bonheur des populations.

Prenant la parole, le rapporteur du Gar, Alassane Mariko, a attiré l’attention sur une personne qui rassemble des valeurs cardiales qu’un chef doit avoir et qui ont prévalu dans nos sociétés depuis des générations, il s’agit de Modibo Sidibé. Selon lui, Modibo Sidibé est un homme d’Etat, d’expérience, intègre d’abnégation et de sacrifice, pragmatique, rigoureux et honnête.

Par ailleurs, Alassane Mariko a rappelé que, lors du passage de Modibo Sidibé au ministère de la Santé, de la Solidarité et des Personnes âgées, de grandes réformes ont été mises en œuvre. Il a souligné le projet Initiative  Riz initié par l’ancien Premier ministre et qui a permis aujourd’hui à notre pays, d’occuper la place de 2ème producteur de riz et premier producteur du coton en Afrique.

Autre résultat enregistré sous le leadership de Modibo Sidibé, selon Alassane Mariko, c’est l’assurance maladie obligatoire. «L’homme dont nous parlons a toujours été le défenseur des intérêts du peuple et de la Nation», a-t-il conclu.

 

Diango COULIBALY

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire