Personnalités Politique

Visite de Soumeylou Boubeye au nord du mali : Un grand pas franchi vers le retour de la paix et l’unification du mali

Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a entamé le 22 mars une tournée dans le nord et le centre du pays, dominée par sa visite le 23 mars à Kidal, une première depuis près de quatre ans dans cette partie du territorial malien. En dépit de tout, le Premier ministre Soumeylou Boubèye a relevé le défi en se rendant à Kidal pour échanger avec les populations maliennes.

Un nouveau pas non des moindres a été franchi vers l’unification et le retour définitif de la Paix au Mali. En fait, la visite du Premier Soumeylou Boubèye Maïga à Kidal, la semaine dernière, à susciter beaucoup d’espoir vers le retour de la paix. A la veille de la visite, rien ne semblait évidente quand à la réussite de cette mission. Car, à peine l’étape de cette mission commencée, le Camp de la mission onusienne a été la cible d’attaque des bandits armés.

En dépit de tout, le Premier ministre a tenu à se rendre à Kidal où il a rencontré et échangé avec les populations sur les difficultés auxquelles elles sont confrontées. A cette occasion, le premier ministre a promis aux commerçants détaillants plus de cent millions de Fcfa afin de relancer l’économie locale.
Pour apaiser les blessures et autres tensions, le chef de l’administration malienne a profité de sa visite à Djenné, dernière étape de sa visite, en prenant l’engagement que l’Etat indemnisera toutes les victimes civiles et militaires des affrontements de mai 2014 à Kidal. Il a aussi appelé à la réconciliation nationale et la mobilisation contre les djihadistes, au nord et le centre du Mali.
A Koro, le Premier ministre est parti s’imprégner de l’état de l’autorité de l’Etat, des services sociaux de base. Lors d’une rencontre avec les chasseurs dogons et des notabilités à Koro, Soumeylou Boubeye Maïga a annoncé sa décision de désarmer tous ceux qui détiennent des armes sans autorisation dénommés ‘’milices’’.

En tout état de cause, il convient de noter que cette visite de Soumeylou Boubèye Maïga a favorisé le rapprochement entre les autorités maliennes et les membres de l’ex-rébellion de la CMA. L’espoir est donc permis. Très bientôt, tout peut rentrer dans l’ordre afin que les élections puissent se tenir à bonne date sur toute l’étendue du territoire national.

B.SIDIBE

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.