Education

PROMOTION DE L’EXCELLENCE: Les meilleurs élèves de Fana Primés

En sa qualité d’enseignant de profession et de parent d’élève, Mamadou Diarrasouba est engagé dans la promotion de l’excellence à l’école. Ainsi, à la suite d’un concours organisé par le Conseil national des jeunes de Fana entre les élèves placé sous son parrainage, il a procédé à la remise des prix ce samedi 14 avril 2018 dans la cours de la mairie de ladite ville.

En marge de cette finale, Mamadou Diarassouba, député élu à Dioïla accompagné de son collègue Yiri Keïta et plusieurs autres personnalité a procédé à la remise des prix au lauréats du concours d’excellence qui a enregistré la participation de 65 établissements scolaires de Fana.

Faut-il le rappeler, suite à  efforts d’appui à l’organisation des cours de remédiations dans les différents arrondissements du cercle de Dioïla par Diarrassouba, le Cnj local a organisé cette compétition afin d’évaluer le niveau des élèves. Cet événement fut l’occasion pour le président du CNJ Fana, Abdoulaye Koné de magnifier l’engagement du parrain pour le développement durable de la communauté à travers la promotion de l’excellence à l’école. Pour lui, de par son implication dans le développement du cercle, Diarrassouba constitue une référence pour toute la jeunesse de Fana et au-delà. Toutefois, il a exprimé des préoccupations relatives à l’insécurité dans la ville, l’éclairage public et l’équipement de la maison des jeunes.

Pour sa part, le DCAP de Fana, Boubacar Ali estime que cet acte du député Diarrassouba n’est pas surprenant dans la mesure où il a consacré toute sa vie à l’école. Partant, il a rappelé que 65 établissements scolaires participant se sont fait présenter  chacun par 4 candidats dans les matières suivant : Math, Physique, Chimie, Français et l’Anglais.

A l’issu de la correction des épreuves, 12 élèves ont été primés.     Ils ont bénéficié  des kits scolaires, composés de dictionnaires, sacs, cahiers, matériels de mathématique entre autres.

Aux termes de rencontre, Ousmane Sacko, premier du grand prix s’est réjouit de la présente initiative. « Notre professeur nous a expliqué qu’aucun premier national n’est venu de notre école. Nous comptons briser ce mythe. Je crois que les efforts du parrains nous aideront à relever ce défi», a-t-il confié.

Oumar KONATE/ Journal La Preuve

Related Posts

Laisser un commentaire