Enfance

Village d’Enfant Sakina et Centre Viva San Mali – La Sotelma Malitel offre des sacs de riz et de lait en poudre !

Dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la société de téléphonie mobile, la Sotelma-Malitel a procédé, hier lundi 5 novembre à des remises de dons au Village d’Enfants ‘’Sakina’’ et au Centre ‘’Viva San Mali’’. Ces dons, étaient composés de sacs de riz et de lait en poudre. Pour l’occasion, la délégation de la Sotelma- Malitel était conduite par Mme Soumaré Habiba Bah, chef service relations publiques.

L’action de solidarité au niveau de la SOTELMA-Mali n’est liée à aucune période et conditionnée par aucune contrepartie. Pour preuve, quelques jours après la fin du mois de la solidarité (même prolongé au 8 novembre), la Sotelma-Malitel poursuit encore ses œuvres de solidarité. Ainsi, avec les mains remplies de vivres une délégation de la Sotelma-SA a effectué une visite dans deux centres d’accueil et d’hébergement des enfants orphelins. Il s’agit du village d’Enfant ‘’Sakina’’, situé à N’Gabakoro droit et le centre ‘’Viva San Mali’’, sis à Banankoro.

Premier à recevoir cette visite, le village d’Enfants ‘’Sakina’’ est un centre construit par le Footballeur, Frederic Oumar Kanouté. Il a une capacité d’accueil de 160 enfants et en compte aujourd’hui plus d’une soixantaine.

« Nous sommes très contents, la Sotelma Malitel est un partenaire fidèle du village Sakina » a déclaré Adam Touré, directeur général du village après réception du don.

Selon lui, les frais de prise en charge des enfants de ‘’Sakina’’ sont assurés à 80% par l’aide extérieure et seulement 20% au Mali. Pour renverser cette tendance, il a lancé un appel pressant à toutes les personnes de bonne volonté et particulièrement aux entreprises de la place de s’inspirer de la démarche de Sotelma-Malitel. Car, dit-il, le Sakina est pour le Mali et ce sont les orphelins maliens qui y sont accueillis et hébergés.

Par ailleurs, le directeur Touré n’a pas manqué d’interpeler le donateur face à certaines difficultés du village. Il s’agit de la clôture et du problème d’eau. « Nous avons de l’espace cultivable, mais pas d’eau » a-t-il souligné.

Poursuivant son acte de charité, la délégation de Sotelma-Malitel s’est dirigée sur le site du centre ‘’Viva San Mali’’. Arrivée à 12h30 environ elle a été accueillie massivement par des élèves accompagnés par leurs encadreurs. Après, la prestation des enfants de ce centre, les hôtes du jour sont passés à l’essentiel. Le Directeur général de ce centre, Hamala Sissoko a reçu des mains de la cheffe de délégation de Sotelma-Malitel, une dizaine de sac de riz et des sachets de lait en poudre.

Très content, il dira que ces dons qui soulage à plus d’un titre son centre n’est pas une première du genre de la part de la Sotelma-Malitel. « Nous remercions sincèrement notre généreux donateur la Sotelma-Malitel » a -t-il déclaré.

Comme le village ‘’Sikana’’, le centre ‘’Viva’’ aussi fonctionne avec beaucoup de difficultés. Abordant cela, le directeur Sissoko a cité entre autres, l’indisponibilité de médicaments, de fournitures scolaires et des produits d’alimentation.

Interrogé sur ses impressions à la fin de la journée, Mme Soumaré Habiba Bah dira que l’accompagnement de ces deux centres entre dans le cadre du mois de la solidarité célébré chaque année par la Sotelma-Malitel à la faveur des couches démunies.
Cependant, elle a précisé que la Sotelma-Malitel consciente de son statut d’entreprise citoyenne n’attend pas forcement le mois de la solidarité pour faire ces actes de bienfaisance. En attestent à titre d’exemple, dit-elle, des dons de forage, des sponsorings durant toute l’année et les actions durant le mois de ramadan, entre autres.

Avant de terminer, elle n’a pas manqué de souligner que les difficultés qui ont été mentionnées dans les différents centres ont été bien recensés par la Sotelma-Malitel. Offrir et écouter. Bon vent à la SOTELMA-Malitel !

Par Moïse Keïta

Follow Me:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.