Crise malienne Sécurité

Processus de DDR: Près de 1.500 ex combattants désarmés au Mali

En moins de deux semaines, le processus “Désarmement, Démobilisation et Réinsertion” (DDR), dans les trois (3) régions du Nord,  a permis à près de 1.500 combattants de déposer  les armes. Ce désarmement est intervenu  après le lancement de « l’accélération » du processus par les acteurs de l’accord pour la paix et la réconciliation, issus du processus d’Alger.

Selon Zahabi  Ould Sidi Mohamed,  président de la Commission nationale chargée du programme DDR,  « environ 1500 combattants ont volontairement déposé les armes dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal ».

A en croire nos confrères du Studio Tamani, cette information a été également confirmée par un responsable de la coordination des mouvements de l’Azawad CMA.

Mohamed El Maouloud Ramadane a laissé entendre qu’avec ce processus l’espoir de paix est de plus en plus visible sur le terrain et cela, malgré certaines difficultés.

« Les combattants des groupes armés qui se faisaient la guerre sont aujourd’hui ensemble pour construire et consolider la paix dans les régions de Gao Tombouctou et Kidal. L’exécution du DDR est censée constituer une nouvelle étape importante vers le retour de la stabilité dans le nord du Mali », a-t-il déclaré.

Related Posts

Laisser un commentaire