Développement Infrastructure

INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES : 10 880km de routes entretenues en 2018

Mme Traoré Seynabou Diop, ministre des Infrastructures et de l’Equipement, a présidé les travaux de la réunion annuelle des services des routes 2018. C’était le mardi 13 novembre 2018, au Maeva palace de Bamako.

L’ouverture de la présence assise a enregistré la présence du président de la commission des travaux publics, domaines, habitat et transports de l’Assemblée nationale, du chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) et des acteurs des routes.

A titre de rappel, la réunion annuelle est un cadre privilégié de concertation pour faire le bilan des réalisations de l’année qui s’achève et envisager les actions à mener avec réalisme et méthode au cours de la nouvelle année.

La ministre des infrastructures et de l’équipement a précisé que l’année qui s’achève a été marquée par une série d’activités, à savoir : l’achèvement des travaux d’aménagement en 2X2 voies de la route Koulikoro-Bamako et des travaux de construction de l’échangeur de Ségou et d’aménagement de 10km de voiries dans la ville de Ségou. Aussi, elle a été marquée par l’achèvement des travaux de construction et de bitumage de la route Bénéna- Mandiakuy. A cela s’ajoute la poursuite des travaux de construction et de bitumage de la route Zantiébougou- Kolondiéba- frontière Côte d’Ivoire, de Kayes-Sadiola, de Kangaba-Dioulafoundo-frontière Guinée. Des routes Yanfolila-Kalana, Tamani-Baraouéli, Banconi-Dialakorodji-Safo-Nassobougou, etc.

En plus, pour l’année 2018, ils ont procédé à l’entretien de 10 880km de routes dont 5 478km de routes revêtues, 2 186 km de routes en terre et 3216 km de pistes rurales. Enfin, l’année 2018 a vu la réalisation de diverses études routières financées soit par le budget national, soit par les partenaires techniques et financiers.

« Si des résultats encourageants ont été enregistrés, le chemin reste encore long pour doter notre pays d’infrastructures routières adaptées et de qualité », a-t-elle déploré. Pour cela, elle a invité les acteurs des routes à plus de rigueur et de professionnalisme dans le suivi de l’exécution des travaux.

Concernant les travaux d’entretien routier, elle a estimé que leur credo doit être l’exécution dans les délais et avec la qualité requise. C’est pourquoi, Mme le ministre a exigé la systématisation des audits techniques des travaux.

Pour l’année 2019, les objectifs qu’ils se sont assignés sont : la poursuite de la mise en œuvre du plan d’action 2015-2019 de la politique nationale des transports, des infrastructures de transports et du désenclavement, l’achèvement des travaux démarrés en 2018, le lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Kwala, Mourdiah et Nara. Ensuite, le lancement des travaux de construction d’un échangeur, d’un viaduc et l’aménagement de 10km de voiries urbaines dans la ville de Sikasso, le lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Bourem, Kidal. Enfin, le démarrage de l’aménagement de 538 km de pistes rurales dans le cadre du projet d’amélioration de l’accessibilité rurale (PAAR).

« Dans le souci de maintenir le trafic sur les axes routiers, d’améliorer la sécurité routière et de renforcer le confort des usagers, notre ambition est d’entretenir encore plus de kilomètres en 2019 », a-t-elle déclaré. Selon elle, afin de relever ce défi et de s’inscrire dans la dynamique de la satisfaction des besoins légitimes des populations, les orientations clés de la feuille de route qui a été mise en place en 2017 restent d’actualité. De plus, en matière d’entretien courant des routes, la performance des entreprises et des bureaux de contrôle doit être le critère principal d’appréciation. « Nous devons dire non au laxisme, non au retard dans l’exécution des travaux, non enfin aux travaux de mauvaise qualité », a-t-elle lancé.

La patronne dudit ministère a invité les acteurs à mettre à profit l’opportunité qu’offre la présence de toutes les compétences requises pour faire des propositions susceptibles de permettre une mise en œuvre optimale des actions au cours de l’année 2019.

Adama TRAORE

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.