Faits-divers

Règlement de compte à Gao : Abdoulaye O Putain assassiné, Gao sur le qui-vive

Alors qu’il vaquait tranquillement à ses affaires, Abdoulaye Oumar Maïga alias Abdoulaye O putain a été froidement abattu de plusieurs balles.

 Le 25 novembre, vers 13h 45 mn, des individus non identifiés ont froidement assassiné à coup d’armes de guerre un jeune opérateur économique très prometteur du nom d’Abdoulaye Oumar Maïga connu sous le sobriquet d’Abdoulaye O putain.

Originaire de Gao, il était l’espoir de toute la ville. Ses présumés assassins seraient, de par la couleur de leur peau, des Touaregs ou des Arabes selon des sources concordantes. Son garde du corps aussi a été assassiné et son 2e garde du corps admis aux urgences de l’hôpital de Gao. Mais la vie de celui-ci ne semble plus en danger.

Des populations de Gao commençaient à s’organiser pour attaquer les Touaregs et les Arabes de la ville quand le gouverneur a commis Alpha Oumar, le célèbre prédicateur très écouté de la ville, pour calmer la situation sur les ondes des radios de la place.

L’assassinat odieux d’Abdoulaye O putain ressemble fort à un règlement de compte. Mais ses assassins courent toujours.Il était très engagé pour la cause de sa ville natale et n’hésitait pas à mettre la main à la poche pour voler au secours de ceux qui en ont besoin. O putain avait fait fortune dans l’immobilier et les stations de carburant. Sa philanthropie et son engagement lui ont valu les honneurs de toute la région.

Sa mort est une grande perte pour Gao car il était le jeune le plus prometteur de la ville.Lors de notre dernière visite dans la Cité des Askia, c’était Abdoulaye O putain qui avait transporté, au volant de son pickup, votre serviteur de l’aéroport à la maison. Dors en paix mon frère !

A.H.M.

 

Related Posts

Laisser un commentaire