Economie Société

Lancement de la phase 2 du projet la voix des jeunes du Sahel : L’Union Européenne et le Danemark mettent 3,2 milliards FCFA dans la cagnotte

Le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD) en partenariat avec l’Union Européenne se sont réunis pour le lancement de la seconde phase du projet «la voix des jeunes du Sahel». C’était le mercredi 12 décembre 2018 à l’hôtel Radisson, sous la présidence du ministre de la jeunesse Amadou KOITA.

Pour la circonstance, Amadou Goïta avait à ces côtés l’Ambassadeur du DANEMARK, Miriene KRESS, le représentent de l’Ambassade de l’Union européenne, Salvador Pinto FRANCA. Les jeunes leaders des différentes régions et de la diaspora étaient également présents pour un dialogue avec les institutions.

Le ministre de la jeunesse affirme dans son discours que ledit projet, dans sa première phase a permis de mettre en avant les préoccupations de la jeunesse du Sahel. Au Mali, ces préoccupations se résument en trois points qui sont : l’éducation et la formation professionnelle, les opportunités économiques, la participation citoyenne des jeunes, la migration, la radicalisation, la paix et la sécurité. Le ministre souligne que la construction de l’avenir des jeunes avec eux même est le message transmis par le centre HD aux décideurs politiques du G5 Sahel.

Il soutient que la phase 2 du projet permettra de favoriser l’implication de la jeunesse dans le processus de prise de décisions politique et socio-économique, mais aussi de faciliter la réduction des sources de tensions sociales inter-générationnelles. Pour ce faire, il préconise qu’au Mali, cela passe par la valorisation des métiers en mettant en place des mécanismes permettant de déboucher sur le plein emploi, de valorisé les emplois liés à l’agriculture, à l’artisanat et à la culture pour les jeunes à travers des mesures initiatives et innovantes.

Amadou KOITA déclare que ces actions cadrent parfaitement avec le projet de programme 2018-2023 «Ensemble pour la paix et le progrès» du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, qui a placé son second mandat sous le signe de la jeunesse et la citoyenneté. S’agissant de la citoyenneté, il estime que l’accent sera mis sur la promotion de l’émergence d’un citoyen malien conscient de ses droits et devoirs et engagé à la construction du pays.

Selon Salvador Pinto FRANCA, la jeunesse des pays du G5 Sahel représente jusqu’à 70% de la population dans certains pays où la croissance démographique demeure soutenue. Cette jeunesse constitue la plus grande opportunité mais également le plus grand défi que bon nombres d’Etats doivent relever. «Une jeunesse au service de son pays est une richesse que ces pays doivent valoriser afin de renforcer leurs capacités pour atteindre leurs objectifs de développement.», affirme-t-il.

Il avance que l’origine de ce projet remonte au mois de juin 2016, lorsqu’une quarantaine de jeunes de Sahel a répondu à l’invitation de la Haute Représentante, Vice Présidente de l’Union Européenne, Federica Mogherini afin de participer à une rencontre d’échange. A cette occasion, un échange direct et ouvert a pu être organisé en présence des cinq Ministres des affaires étrangères des pays du G5 Sahel. Dès lors, l’ambition de cette action a grandi afin de répondre aux préoccupations relatives au dialogue entre les jeunes et les autorités de leurs pays.

Le représentant de l’ambassade de l’Union Européenne estime que la première phase a pris fin avec des résultats satisfaisants et matérialisés par une lecture partagée entre jeunes et autorités des enjeux et préoccupations de la jeunesse, de l’appui au G5 Sahel à travers le Cadre de référence adopté le 25 novembre 2017 à Bamako, et qui doit permettre de disposer d’une stratégie intégrée de jeunesse du G5 Sahel dans les mois à venir.

A noter que pour la seconde phase qui a débuté sur le terrain le 1er septembre 2018, le projet bénéficiera d’un fonds fiduciaire d’Urgence de l’Union européenne pour l’Afrique à hauteur de 3,2 milliards de francs CFA pour une durée de vingt-quatre mois et 440 millions de FCFA de la part du royaume de DANEMARK.


Sanata GOITA

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire