Culture

CULTURE : Koutiala abritera la première édition du FECAK du 15 au 21 avril prochain

Ce samedi 12 janvier 2019, à l’hôtel Radisson de Bamako, les hommes de médias ont rencontré plusieurs personnalités politiques et culturelles de la région de Koutiala dans le cadre d’une conférence de presse. L’objectif de la rencontre était d’informer l’opinion nationale et internationale sur le lancement de la première édition du Festival de brassage culturel et artistique de Koutiala (FECAK), initié par l’agence de communication Bouctou. La cérémonie a été présidée par Abdoulaye Diabaté, ambassadeur dudit festival.

Si les responsables de l’agence de communication Bouctou estiment que ce nouveau rendez-vous artistique et culturel est leur nouveau bébé, le célèbre artiste Abdoulaye Diabaté pense plutôt l’inverse. Car aux dires de l’artiste, toute activité culturelle ou artistique concernant Koutiala n’aura d’autre vedette en dehors de sa personne. Car il dit être prêt à tous les sacrifices pour le bonheur de la capitale de l’or blanc, la ville qui lui a tout donné. Ainsi, après ces mots de remerciement à l’assistance, il a beaucoup insisté sur l’apport considérable de la presse, pouvant permettre à ce festival de faire voir l’immensité culturelle socio-économique de Koutiala. Tout en saluant la belle initiative, il a garanti toute sa disponibilité, son appui inconditionnel durant tout le long de cette aventure. Et pour finir, Abdoulaye Diabaté a exprimé son souhait de la pérennisation de ce festival.

Quant à  Adama Konaté, promoteur de ce festival et DG de l’agence de communication Bouctou, il a pour sa part remercié tous les participants tout en ajoutant que leur présence massive témoigne déjà  en grande partie de la réussite de ce festival qui se tiendra du 15 au 21 avril prochain à Koutiala. Le représentant du maire du maire de Koutiala ainsi que celui du conseil de cercle ont aussi rassuré les organisateurs de l’entière collaboration de leurs structures respectives.

Pour le coordinateur général, Mohamed Lamine Kanté dit Koffi, il a signalé que toute la réussite de cet événement dépendra de l’implication de la jeunesse qui symbolise l’avenir. Il a par ailleurs martelé que l’objectif principal du FECAK est de faire ressortir les potentialités de la région de Koutiala. Ainsi, à l’en croire, les activités durant le festival seront axées sur l’éducation, la culture, la santé, l’entreprenariat, l’art, la formation et la sensibilisation.

Adama TRAORE

Related Posts

Laisser un commentaire