Religion et Croyances

Pèlerinage 2019 à la Mecque : L’ouverture de la campagne prévue pour février !

Le conseil d’administration de la Maison du Hadj a tenu le mercredi 10 janvier son 14ème session ordinaire. Présidant l’ouverture des travaux, le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno H Diallo avec à ses côtés le directeur de la Maison du Hadj, Dr Hamza Maïga, a rappelé l’engagement du président de la République, sur tout ce qui concerne la chose religieuse, surtout le pèlerinage.« Le président de la République tient à ce que le coût du pèlerinage n’augmente point. Le déficit à chaque fois, est compensé par l’Etat » a-t-il déclaré.

Au cours de leurs travaux, les administrateurs de la Maison du Hadj étaient invités à examiner deux points. Il s’agit des rapports sur l’état d’exécution des activités et du budget au titre de l’année 2018 et les projets des activités et du budget 2019.

En effet, l’ouverture des travaux a été marquée, par la seule intervention du ministre des Affaires Religieuses et du Culte. Lequel, après avoir souligné les missions de la Maison du Hadj, ses performances dans l’organisation du pèlerinage, a évoqué l’évolution du quota des pèlerins à travers cette structure étatique. «  Il y a deux ans, notre pays a obtenu un quota de 13 323, soit une augmentation de 47% » a-t-il déclaré.

Selon lui, la Maison du Hadj doit consentir des performances pour permettre aux pèlerins de bénéficier d’un service de qualité dans le cadre de l’accomplissement des formalités administratives du voyage.

De l’avis du ministre Diallo, les efforts déployés dans le domaine de la formation, la sensibilisation et l’éducation religieuse, doivent être renforcés pour permettre aux pèlerins de mieux appréhender tous les contours du pèlerinage dont les conditions d’organisation évoluent d’année en année.

Tenant à une bonne organisation du Hadj, il a instruit au directeur de la Maison du Hadj, de prendre des dispositions nécessaires afin de sensibiliser les pèlerins. Cela pour éviter les inscriptions de dernières minutes.

 « Que la Maison du Hadj, puisse faire comprendre aux pèlerins, qu’on en est fini avec les pèlerinages cadeaux-surprises aux parents » a-t-il déclaré, tout en précisant que le pèlerinage se prépare. Dans cette optique le ministre Diallo a émis auprès du conseil d’administration d’anticiper l’ouverture de  la campagne dès février 2019.  Cela, dit-il, pour permettre à tous les pèlerins de s’inscrire sans pression.

Un autre point développé par le ministre des Affaires Religieuses et du Culte a concerné la formation. Sur ce sujet, il dira que le mode de formation de la Maison du Hadj, ne permet pas aux pèlerins de s’approprier les concepts enseignés. «  Il faut des formations ciblées avec moins de participants » a-t-il suggéré.

Sur un autre chapitre, il a indiqué aux administrateurs que le projet de budget 2019, soumis à leur examen se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de  444 166 509 FCFA contre une dotation de 414 359 014 FCFA en 2018, soit une augmentation de 7,19%.

Par Moïse Keïta

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire