Culture

26ème EDITION DU FESPACO : 160 films retenus sur 1000

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) fête cette année ses cinquante ans, du 23 février au 2 mars. Pour présenter cette édition de mémoire et d’un redéploiement souhaité, le délégué général Ardiouma Soma et son équipe sont venus à Paris et à Bruxelles, accompagnés par le ministre de la Culture du Burkina Faso, Abdoul Karim Sanogo.  Pour magnifier cette 26ème édition qui coïncide avec le cinquantenaire de l’événement, les autorités burkinabè ont renforcé le budget du festival, et se disent convaincues que le Burkina Faso rayonne principalement par sa vitalité culturelle et le dynamisme de ses artistes. Au cours de la conférence de presse animée à Bruxelles, le délégué général du Fespaco a dévoilé les grandes lignes de cette édition du rebondissement espéré. Il indique que mille films étaient en compétition (fictions, documentaires ou séries télévisées) sur lesquels 160 ont été retenus. Pour l’entrée dans la compétition des documentaires longs métrages, il  y aura un colloque sur la transmission de la cinématographie africaine avec Felwine Sarr, Achille Mbembé, Christiane Taubira, annoncés parmi les participants. A nouveau, il faut espérer qu’au-delà de la fête qu’est chaque édition du Fespaco à Ouagadougou pour ceux qui peuvent y participer, les salles et télés européennes proposeront un peu plus de films et documentaires africains.

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire