Sécurité

Mali : Fin de la mission militaire canadienne après juillet 2019

Le Canada qui a installé ses troupes en juin dernier au Mali, pour venir en renfort de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), a annoncé son retrait du pays fin juillet prochain, refusant le prolongement de sa mission jusqu’en automne comme proposé par les Nations Unis.

Le quotidien canadien LaPresse, a rapporté le 22 janvier, que la mission d’un an du Canada doit prendre fin en juillet 2019. « Les Nations Unies voudraient que le Canada reste jusqu’à ce que les troupes roumaines arrivent à l’automne, mais le gouvernement a rejeté la demande ».

Le Canada a envoyé en aout dernier, 250 soldats, 2 hélicoptères Chinook et 4 hélicoptères Griffon armés dans la région de Gao, dans le centre du Mali.

Ces troupes ont participé aux opérations de secours des forces des Nations Unies, victimes d’une attaque terroriste perpétrée le 19 janvier, contre le camp de la MINUSMA installé dans la région Aguelhoc, près des frontières algériennes.

La Minusma y a perdu huit Casques bleus de nationalité tchadienne, élevant à 160, le nombre des soldats onusiens tués depuis 2013.

La Minusma, ou La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) est pour appel, une opération de maintien de la paix des Nations unies au Mali, visant à intervenir dans le cadre de la guerre au Mali. Cette force compte 12.500 militaires et policiers.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire