Développement

INAUGURATION DU CICB : Le président Keïta magnifie l’excellence des relations sino-maliennes

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a inauguré, le 26 janvier dernier, le Centre international des conférences de Bamako (CICB) rénové à hauteur de 9 milliards de F Cfa par la Chine. Une réouverture couplée à la célébration du nouvel an chinois. C’est désormais un joyau de haut standing qui se dresse à la place de l’ancien Palais des congrès. Un édifice moderne adapté aux normes internationales grâce à l’excellence des relations sino-maliennes magnifiées par le président IBK.

«Les travaux ont coûté huit milliards neuf cent soixante millions cinq cents trente cinq mille (8 960 535 000 Franc CFA), soit près de 15 573 409 dollars… Ils ont été réalisés dans le cadre de la coopération chinoise», avait précisé le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, lors de la 20e session ordinaire du conseil d’administration du CICB, tenue le 15 janvier 2019.

Le président Keïta a coupé le ruban symbolique accompagné de l’ambassadeur de la République populaire de Chine, M. Zhu Liying. S’adressant à l’assistance, le chef de l’Etat a magnifié l’excellence et la profondeur des relations séculaires d’amitié sino-malienne. «Dès l’abord, aussitôt que nous fûmes indépendants, nous avons trouvé à nos côtés la République populaire de Chine, et, ici, en ce jour et en ce moment précis. De la création du Parti politique chinois à la belle et grande épopée de la grande marche, à la création en 1949 de la République Populaire de Chine sous la direction du Grand Mao Zedong, que de chemin parcouru !», a rappelé le président Keïta.

Il n’a pas manqué de brandir en référence pour le Mali, voire l’Afrique, «ce grand bond qui a propulsé la Chine dans le monde moderne sur tous les plans mais également les autoroutes, les chemins de fer, les villes nouvelles, les perspectives de développement planifiées avec précision». Et d’ajouter que, dans la Chine moderne, «tout a été pensé pour le futur. Et cette Chine moderne mondiale, fabuleuse, est amie avec notre pays».

«C’est pourquoi, je suis là aujourd’hui à fêter avec vous, outre la réouverture de ce véritable joyau qui est le CICB, le nouvel an, la nouvelle année de grâce 2019. Et, je fais beaucoup de bonheur en découvrant cet espace que vous nous offrez désormais, qui nous permettra, la tête haute, d’accueillir quelque rencontre que ce soit au niveau mondial», a indiqué IBK.

Le président de la République a ensuite souhaité à l’ambassadeur et à la République populaire de Chine «beaucoup de bonheur et de progrès pour le futur… Que la Chine du progrès continue sa marche glorieuse et qu’elle nous en fasse profiter. Et elle le fera parce que le concept de la route de la soie nous concerne aussi». «Gloire à la Chine et vive l’amitié sino-malienne», a conclu IBK.

Selon une note de la Présidence, la fin des travaux de réhabilitation et la réception officielle du nouveau joyau le 19 décembre 2018 sont les retombées de la visite de travail effectuée en République populaire de Chine en fin août 2018 par le président Ibrahim Boubacar Keïta. Cette visite a «accéléré la signature de la Convention entre les parties maliennes et chinoises», précise-t-elle

La réhabilitation du CICB intervient 20 ans après sa construction. L’objectif visé est d’adapter l’établissement aux besoins internationaux actuels. Les travaux réalisés par la société China Railway Engineering Consultants Group visaient à donner au centre un standing international. Le nouveau CICB prévoit un salon présidentiel et une mini-salle présidentielle de rencontres avec les hôtes du président de la République.

Kader Toé



Related Posts

Laisser un commentaire