Economie

37ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’ONAP : Le projet de budget 2019 se chiffre en recettes et en dépenses à 24 412 783 482 Francs CFA

L’Office national des produits pétroliers a tenu le vendredi 15 février, à son siège, la  37ème session de son conseil d’administration. C’était sous l’égide de Modibo Maïga, conseiller technique au ministère de l’Economie et des Finances.

Au cours de la présente session, les administrateurs ont examiné le rapport d’exécution du budget 2018 et le budget programme de l’ONAP au titre de l’année 2019.

Selon le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, Modibo Maïga, le projet de budget 2019 de l’ONAP se chiffre en recettes et en dépenses à 24412 783 482 Francs CFA contre 2 612 471 000 Francs CFA en 2018, soit une baisse de 7,64%.

«L’exécution du présent projet de budget permettra la mise en œuvre des programmes essentiels que sont la sécurisation de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers de meilleure qualité ; la collecte et la diffusion des statistiques d’importation, de consommation et de la vente des produits pétroliers ; les opérations de contrôle de qualité des produits pétroliers», a-t-il expliqué.

Toutefois, le représentant du ministre a regretté l’absence de ressources propres provenant du secteur des hydrocarbures. Toute chose qui aurait permis, selon lui, de combler le gap. C’est pourquoi, il a recommandé de doter l’ONAP de ressources propres et pérennes. Ce qui n’est qu’une question de jour, d’autant que le dossier est actuellement au niveau du département de l’Economie, pour examen, en vue de son approbation par le conseil des ministres.

Il a par ailleurs plaidé pour la construction de nouvelles capacités de stockage, avant de recommander qu’un accent soit mis sur le partenariat public-privé. Car la sécurisation de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers est aussi liée à la constitution d’un stock national de sécurité.

Le représentant du ministre se dit également satisfait de l’application du mécanisme de taxation des produits pétroliers. Cela, conformément aux engagements du gouvernement. Dans le même registre, il a rappelé que cette 37e session ordinaire se tient dans un contexte marqué par un marché bien approvisionné avec des prix relativement accessibles. C’est pourquoi, il a remercié le Directeur général de l’ONAP, Modibo Gourou Diall, et tous ses collaborateurs pour le travail abattu.  

Pour terminer, le PCA a invité les administrateurs de l’ONAP à analyser les documents, avec un esprit critique, afin que les décisions appropriées pour la sécurisation de l’approvisionnement du pays et l’assainissement de la  sous-section des hydrocarbures ressortent de leurs travaux.

Fatim B. Tounkara

Related Posts

Laisser un commentaire