Politique

REPRESENTATION AU SEIN DU CCN : Grincements de dents dans les rangs des partis politiques

Après la mise en place du Cadre de concertation national, des frustrations se font sentir au sein de la classe politique sur le quota de représentativité au sein des différentes instances. Certains partis estiment que des partis comme l’ASMA du Premier ministre, ou encore le MPM de Hady Niangadou ont été favorisés. Quand bien même le quota de représentativité a été dégagé sur la base du nombre d’élus des partis, les frustrés pensent que ces deux partis ont été favorisés sur la base de la transhumance politique. Selon eux, malgré que certains élus sont partis dans d’autres formations autres que celles sous les couleurs desquelles ils ont été élus, il n’en demeure pas moins que leur partis d’origine bénéficient des avantages liés au nombre de leurs élus. Comme c’est d’ailleurs le cas pour la répartition de l’aide publique aux partis politiques. Pour sûr, même s’ils se sentent frustrés, ils n’ont pas le courage de le dénoncer ouvertement. Alors, ils peuvent continuer à faire des médisances.

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire