Gouvernance Société

Soutien aux actions du 2ème quinquennat du président IBK : La Plateforme ‘’ Défendons le Mali’’ arrive avec ses atouts !

La plateforme ‘’Défendons le Mali’’ a lancé officiellement  dans la soirée du  mercredi  20, ses activités, l’évènement a été couplé avec l’investiture solennelle  de la présidente de la plateforme,  Sidibé Fatoumata Sacko. C’était au Mémorial Modibo Keïta en  présence de l’honorable Karim Keïta, deputé de la Commune II, non moins président de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée Nationale, Harouna Sangaré, ancien candidat à la dernière présidentielle.

 ‘’ Défendons le Mali’’, est une organisation regroupant les mouvements et les associations qui ont soutenu la candidature du Président de la République Ibrahim Boubacar Keita à l’élection présidentielle de juillet 2018. Cette plateforme se donne comme  mission d’accompagner les actions du gouvernement  tout au long de ce deuxième  quinquennat du président IBK. En plus, elle a pour  objectif d’aller à la rencontre des populations afin de  leur expliquer les différentes réformes institutionnelles qui pointent à l’horizon.

La présidente de la plateforme,  a mis un accent particulier  sur le patriotisme de son organisation, résolument engagée à défendre les actions du président de la République.

« Il y a un an, de nombreux mouvements se sont mis en ordre de bataille pour transformer le rêve d’un deuxième mandat en une réalité vivante. Personne ne s’est compté pour réaliser cet objectif. Que de jours pleins et de nuits blanches » a-t-elle dit. Et d’ajouter que toutes les démarches ont été entreprises pour véhiculer le message du président IBK au peuple malien.

Elle dira que ni l’hostilité ni les médisances n’ont entravé leur détermination à faire réélire IBK,  avec la conviction qu’il n’y a pas d’autre alternative en démocratie que l’élection. Elle reste convaincue que nul ne peut nier l’évidence d’une paix retrouvée par le biais du  compromis et le sacrifice des autorités entre 2013 et 2018.  « Aujourd’hui nous subissons les conséquences de cette lutte implacable menée depuis 2013 contre les terroristes » a-t-elle dit.   Et de poursuivre que le Mali ne baissera pas la garde, d’où la multiplication des initiatives parmi lesquelles, elle citera le  G5-Sahel. « L’ennemi du Mali est bien le terrorisme qui est une gangrène qu’aucun pays ne peut vaincre individuellement, seule l’union des forces peut venir à bout de ce phénomène » a confié Mme Diallo Fatoumata Sacko.

Pour y faire face,  elle estime qu’il nous faut certes l’armée mais aussi une union sacrée entre nous, un dialogue franc et une sincérité entre nous  d’où la création de la plateforme ‘’Défendons le Mali’’, qui se veut  comme le vecteur de ce message d’union pour soutenir le président de la République et le Mali.

Pour Abdoul Salam Togola,  responsable de la plateforme, notre Mali traverse maintenant l’un des  moments les plus  difficiles de son histoire et qu’il a besoin plus que jamais  de ses  filles et fils pour le faire sortir de  cette impasse.

 « Nous devons prendre conscience que c’est le moment de se donner la main, de se comprendre malgré les différends et se dire que personne ne pourra faire ce Mali à notre place » a – t-il laissé entendre. C’est  pourquoi, ils se sont  retrouvés au sein de cette plateforme  venant de différents regroupements associatifs  et mouvements  pour soutenir le  président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour sa réélection, car pensant qu’il est la solution aux problèmes du Mali. A signaler que l’éclat de l’évènement a été rehaussé par la prestation du  rappeur Youssouf Traoré dit Tal-B.

Cette nouvelle plateforme, faut-il le préciser, est animée par des hommes et des femmes animés de la volonté ferme de faire bouger les lignes pour le président IBK, mais au profit du Mali. Des atouts non négligeables !

Par Mariam SISSOKO

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire