Culture Economie

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’APTM : Promouvoir le tourisme auprès des Maliens pour relancer ce secteur vital à l’économie national

L’Agence de promotion touristique du Mali (APTM) a tenu la 3e session de son Conseil d’administration (CA) le lundi 25 février 2019 à l’Hôtel Sheraton de Bamako. Elle était présidée par le ministre de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou. Les administrateurs ont planché sur les rapports 2018 (activités et exécution du budget) et validé d’autres documents, notamment le programme d’activités de 2019.

«Apprécier ensemble et avec rigueur les résultats engrangés par l’agence en 2018 et sa programmation en termes d’activités pour l’année en cours» ! Tels sont, entre autres, objectifs assignés à la 3e session ordinaire de l’Agence de promotion touristique du Mali (APTM) par le ministre Nina Wallet Intalou de l’Artisanat et du Tourisme.

Une session tenue sous sa présidence le lundi 25 février 2019 et qui a examiné et validé le procès verbal de la 2e session ordinaire, le rapport d’activités 2018, le programme d’activités 2019, le rapport financier, le projet de budget 2019 évalué par l’Aptm à plus de 1 milliard (1 829 464 000 F CFA), le projet de logo avec la nouvelle dénomination de l’Aptm ainsi que la projet de relecture de son organigramme.

Dans son discours d’ouverture, Mme Nina Wallet Intalou a mis l’accent sur les acquis du précédent exercice ainsi que les défis à relever à l’avenir pour relancer ce secteur vital de l’économie nationale.

Le ministre de l’Artisanat et du Tourisme a en effet mis en relief «le rôle éminemment important que joue le tourisme dans l’amélioration effective de la qualité de vie des populations». Ce qui en fait «une préoccupation majeure» des plus hautes autorités déterminées à tout mettre en œuvre pour «la relance de ce secteur vital de notre développement durable».

Une préoccupation concrétisée par l’appui constant de son département à diverses manifestations nationales et à la participation de notre pays à plusieurs salons de tourisme dans le monde.

Comme réalisations d’envergure en 2018, Mme Nina Wallet Intalou a rappelé la désignation du Mali (en juin 2018 à Abuja, au Nigeria) comme pays-hôte pour la 62e réunion de la CAT/OMT (Confédérations des acteurs du tourisme/Organisation mondiale du tourisme) prévue à Bamako du 10 au 12 juin 2019 ;  l’organisation réussie d’Eductour pour les Tour-operators  chinois du 25 novembre au 02 décembre 2018 ; la participation remarquée du Mali au 10e Forum d’affaires et d’investissements touristiques pour l’Afrique (INVESTOUR) en janvier 2019 à Madrid (Espagne)…

En dépit de ces performances, a souligné Nina Wallet Intalou, force est de reconnaître que «la fragilité de l’environnement sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne continue d’affecter l’image de la destination-Mali sur les principaux marchés émetteurs de touristes». Tout comme le contexte sous-régional du tourisme se caractérisant de nos jours par «une concurrence  exacerbée entre les destinations touristiques».

«L’impact négatif de tous ces facteurs sur notre marché touristique nous impose à faire montre de plus d’engagement et détermination en vue de redéfinir de nouvelles orientations stratégiques pour le développement du secteur du tourisme dans notre pays», a précisé le ministre de l’Artisanat et du Tourisme.

C’est d’ailleurs à cela que son département, à travers l’Aptm, œuvre  afin de «proposer des mesures adéquates et réalistes en vue d’inverser la tendance et accélérer notre relance», a ajouté Nina.

Elle a profité de l’occasion pour présenter aux administrateurs le nouveau, «jeune et talentueux» Directeur général de l’Aptm, Sidy Kéita. Dans une interview à la presse,  le nouveau patron de l’agence a souligné que cette année l’accent sera mis sur la promotion des destinations touristiques maliennes auprès des Nationaux et sur l’information touristique pour qu’elle soit à la portée de tous !

Moussa Bolly

Related Posts

Laisser un commentaire