Développement Société

Désenclavement et embellissement du cadre de vie : Sikasso aura dans un peu plus de deux ans, un échangeur, un viaduc et 10km de voiries urbaines bitumées pour coût de 27.044.653.565 FCFA

IBK poursuit ses bonnes actions aux grands bénéfices des populations maliennes. Il a procédé le jeudi 4 avril 2019, au lancement officiel des travaux de construction d’un échangeur multiple, d’un viaduc (pont aérien) d’une longueur de 450,1 mètres à Sikasso ville.

Cette grande cérémonie s’est déroulée en présence du Président du Haut Conseil des Collectivités, des membres du Gouvernement, du représentant du patron de la BOAD, des députés, du Président du Conseil régional, des préfets, des chefs de services régionaux, des maires, des chefs de villages et de quartiers et d’une population sortie massivement pour être témoin de l’évènement.

Frontalière de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, la région de Sikasso fait partie de la Zone Économique Spéciale (ZES) qui regroupe les régions de Sikasso au Mali, Korhogo en Côte d’Ivoire et Bobo Dioulasso au Burkina Faso dénommée : SI.KO.BO. et dont le lancement a eu lieu dans la Cité du Kénédougou en 2018 sous la présidence des Premiers ministres et chefs de Gouvernement des trois pays.

Cet ensemble se veut à la fois économique et moderne et pour davantage magnifier cette dynamique, le Président IBK poursuivant son plan d’actions quinquennal pour le développement du Mali est parvenu à ses fins par l’obtention auprès de la BOAD, du financement d’un échangeur, d’un viaduc et du bitumage de 10km de voiries urbaines à hauteur de 27.044.653.565FCFA dont 20.854.132.363FCFA financés la BOAD et sur budget national à hauteur de 6.190.521.202FCFA.

Les travaux de construction de ces infrastructures structurantes seront exécutés par l’Entreprise EGK pour une durée de 27 mois. Quant au contrôle desdits travaux, ils seront exécutés par le Bureau d’études CIRA à hauteur de 1.284.382.300FCFA.

Parlant des caractéristiques, le nouvel échangeur sera de type trompette situé au carrefour de la jonction RN7/RN11 et de ses voies d’accès sur 1220m. Quant au viaduc, il sera bâti en béton précontraint et sa longueur est de 450,5mètres sis au carrefour de l’OUA en plus de ses voies d’accès sur la RN7 sur 410 mètres. Il y aura la construction de 06 voies latérales d’un linéaire total de 1345 mètres de part et d’autre du viaduc.

En ce qui concerne l’Avenue de l’OUA elle sera réhabilitée sur un linéaire de 1.550 mètres et la rue du marché sur 300 mètres.

Ces travaux viennent s’ajouter à ceux ayant trait à la construction de 2X2 voies de la traversée de la ville de Sikasso démarrés depuis quelques mois.

Mme le ministre des Infrastructures et de l’Equipement Traoré Seynabou DIOP a dans son discours confié qu’au total, ce sont plus de 200 milliards de FCFA qui sont injectés par le Président IBK dans les infrastructures structurantes dans la région de Sikasso durant ces dernières années.

Déjà le Pont de Kouoro-barrage sur la RN11 entre Sikasso et Koutiala, le pont de Manankoro dans le cercle de Bougouni sont finis et ouverts au trafic.

Les travaux de construction des routes Zantièbougou-Kolondièba, Kadiolo-Zégoua et Kadiolo-Katélé sont en cours d’exécution. Bref, le Président IBK a tenu sa promesse dans la région de Sikasso.

Envoyé spécial  Amadou Camara

Related Posts

Laisser un commentaire