Economie

25 milliards de FCFA de bons, le Mali de retour sur le marché financier de l’UEMOA

La Direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique du Mali lance sur le marché de l’Union économique et monétaire Ouest- Africain (UEMOA), une émission par adjudication de bons assimilables du trésor, sur un montant total de 25 milliards de FCFA.

La date de dépôt des soumissions est fixée au mercredi 14 mars 2018. D’une durée de douze mois, les titres émis seront remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au mercredi 13 mars 2019.

La présente émission de Bons Assimilables du Trésor par le Mali vise à mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue de combler les besoins de financement du pays qui s’élèvent cette année à 720 milliards de FCFA, a justifié Dr Boubou Cissé, le ministre de l’Économie et des Finances.

C’est la deuxième fois cette année que Mali se retourne vers le marché financier communautaire. En janvier dernier, les autorités de Bamako avaient réussi à lever 18,619 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UEMOA à l’issue de son émission par adjudication de bons assimilables du trésor à 12 mois. Les investisseurs avaient répondu favorablement à la sollicitation du Trésor malien en proposant des soumissions globales de 23,391 milliards de FCFA alors que cet émetteur recherchait 25 milliards de FCFA.

Pour toute l’année 2018, le Mali compte émettre à travers la direction nationale du Trésor et de la comptabilité publique, 22 titres publics (9 bons du trésor et 13 obligations du Trésor) pour un montant global de 547 milliards de FCFA, soit 192 milliards de FCFA de bons de trésor et 355 milliards de FCFA d’obligations du trésor. La fréquence de ces émissions est bimensuelle avec des montants variant entre 20 et 25 milliards de FCFA.

Depuis 2013, L’État malien a mobilisé près de 2700 milliards de FCFA sur le marché financier régional à travers une centaine d’émissions de titres publics composées de 66 bons et de 32 obligations du trésor, ainsi que deux emprunts obligataires par appel public à l’épargne.

Related Posts

Laisser un commentaire