Présidentielles

A propos de la réélection d’IBK : « Nous devons assumer le bilan et nous projeter ensemble dans l’avenir … », dixit Oumar Ibrahima Touré

Le bureau politique nationale de l’Alliance  pour la République(APR) a convié le mardi 12 juin 2018 la presse pour une rupture de jeûne. A l’issue de la rupture de jeûne, Oumar Ibrahima Touré, Président du parti, a échangé avec la presse dans une atmosphère de  convivialité sur la présidentielle du 29  juillet 2018 et sur d’autres questions de la vie de la nation.

Au cours des échanges, Oumar Ibrahim Touré,  premier responsable du parti de perroquet, a donné un certain nombre d’orientation sur les perspectives du parti.

 

« Je profite de cet instant pour attirer l’attention de nos militants sur la particularité  de l’année 2018. C’est une année cruciale qui verra l’organisation des élections présidentielles et législatives. Aujourd’hui, On assiste à l’effervescence et l’engouement  dans les formations politiques à aller à la conquête du pouvoir. Je crois que cela démontre la vivacité de  notre démocratie », a-t-il indiqué.

Selon Oumar Ibrahima Touré, le soutien à la candidature  d’Ibrahim Boubacar  Keïta est un choix judicieux et objectif pour l’APR.

 

 

 

 

 

 

« Nous avons fait le choix d’être dans la majorité présidentielle et d’y rester. C’est une des  résolutions fondamentales de notre rentrée politique du 17 février 2018, qui a affirmé notre appartenance à la majorité présidentielle… Aujourd’hui, l’APR tient à la candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta sans équivoque. C’est dans ce cadre nous avons intégré  l’alliance politique Ensemble pour le Mali. Le soutien à la candidature  d’Ibrahim Boubacar  Keïta est un choix judicieux et objectif pour l’APR », a -t-il expliqué.

« Nous avons partagé un moment important lors du premier quinquennat d’IBK.. Nous devons assumer ensemble le bilan et t nous projeter dans l’avenir. Je crois qu’un parti politique sérieux doit avoir véritablement une ligne et c’est cette ligne que nous allons garder… », a avancé Oumar Ibrahima Touré.

Partant, il invité les militants du parti à la vigilance et à aller à l’essentiel, c’est-àdire, à retirer  leurs cartes  d’électeurs et  voter.

« Il n’y a pas d’alternative… si nous allons pas élection, notre pays ira dans l’abime. Que Dieu nous en préserve ! Chacun doit faire son mieux pour qu’on puisse aller à des élections. Et nous demandons à nos militants de rester calmes et sereins, aller retirer leurs cartes d’électeurs et de respecter le mot d’ordre du parti… », a-t-il souhaité

 

 

 

 

 

 

Moussa Mallé SISSOKO

 

Related Posts

Laisser un commentaire