FESPACO 2017: WULU, le film qui accuse le Général dans le procès de Air Cocaïne

2 mois ago
161 Views

Pour la 25eme édition du Fespaco, le Mali est représenté par 7 films dans la compétition officielle et un documentaire hors compétition, dont un long métrage qui aux dires de certains festivaliers a le plus de chance pour Mali de décrocher l´etalon d´or, pendant que d’autres habitués affirment que l’etalon du Yennenga n’est jamais décerné a la première participation.

En effet, lors de la projection de Wulu ce lundi 27 février 2017 dans la salle Ciné-Burkina, la-dite salle a refusé du monde, nombreux sont ceux qui n’ont pu y accéder, faute de place.

Présent au FESPACO 2017, il nous a été donné de comprendre que WULU est une une oeuvre de grand budget, produite par ORANGE STUDIO. La communication autour de l’oeuvre est assurée par des multinationales françaises dont France 24, TV5 Monde et RFI.

L’intérêt de ces structures, membres de France Média Monde pour l’oeuvre de ce jeune réalisateur nous interpelle a plus d’un titre. Et pour cause, France Média Monde est le média par excellence de la diplomatie française sur le continent africain.

Nonobstant ces postulats, il faut reconnaître au réalisateur le mérite d’avoir survolé de sa caméra un sujet que l´on a essayé de cacher sous le boubou: il a trainé sur certains aspects de moindre importance. Le film survole plusieurs circuits du narcotrafic et de la corruption, dans la zone sahélo-saharienne voir même au niveau des zones portuaires et aéroportuaires de la sous-région.

S´il a également le mérite d’évoquer le procès de Air Cocaine au Mali, le réalisateur pointe un doigt accusateur vers un général dont la fille était un bon parti pour plus d´un célibataire.

Cette accusation est une piste d’investigation supplémentaire pour la justice malienne et pour la Cours Pénale Internationale (CPI); certes. Mais, au regards des financiers de cette grosse production cinématographique, nous sommes en droit de nous interroger: est-ce que la France accuse son chien de rage, pour pouvoir le tuer en toute légitimité ?

Boub´s Sidibe

envoyé spécial au FESPACO 2017

(Visited 22 times, 1 visits today)
Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *