Gouvernance

#Mali – Qu´est ce qui lie Soumaila Cissé à Mossadeck Bally ?

Lorsque Soumaïla Cissé était ministre de l’Économie et des Finances, sous le régime du président Alpha Oumar Konaré, l’état malien a récupéré le Grand Hôtel, à la suite de la mise en liquidation judiciaire de la société de Feu Almamy Sylla.
 
L’État réhabilite le réceptif hôtelier, GRAND HÔTEL pour un coût total de 700 millions.
 
Mais quelle ne fut la surprise du président d’alors Alpha Oumar Konaré, en découvrant le grossier montage auquel se livra par la suite Soumaïla CISSÉ, son ministre de l’Économie et des Finances !

 En effet, c’est sans scrupules que Soumaïla CISSÉ a revendu le réceptif hôtelier qui venait d’être réhabilité à 700 millions de nos francs, à un consortium présidé par un dénommé BABALAYE, pour la modique sommes de 300 millions de nos francs !
 
Le président Konaré et son premier ministre Ibrahim Boubacar Keita étaient tellement en colère qu’ils ont voulu mettre Soumaïla Cissé en prison mais quand, ils ont vu que l’acquéreur était Sieur BABALAYE, ils y ont renoncé..
 
il y avait un loup et comme on dit: QUAND C’EST FLOU C’EST QU’IL Y A UN LOUP…
 
Mais lorsqu’il s’est agit de faire les titres de propriété du bien acquis, Soumaïla CISSÉ aurait arnaqué le consortium de BABALAYE et a finalement cédé l’hôtel à MOSSADECK BALLY..
 
Au final, le GAP de cette transaction macabre a servi à payer les parts de celui qui est aujourd’hui le candidat malheureux de l’élection présidentielle malienne de 2018 (Le Champion serait l’actionnaire majoritaire du Groupe AZALAÏ)
 
C’est à l’Hôtel Salam d’ailleurs qu’il prévoit de faire son investiture…
 
ça va se savoir….

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire