Présidentielles 2018 : Les nouveaux perroquets pour maintenir IBK à Koulouba

7 mois ago
482 Views

Les spéculations vont de 10, 15 à 20 millions. C’est le prix auquel Bandjougou Tounkara dit Djoucous, promoteur de la Radio Maliba Fm, aurait cédé ses principes au profit de son tout nouveau partenaire, le RPM en se séparant, sans préavis, de Ras Bath, l’homme dont l’émission  » cartes sur table » a beaucoup contribué à la visibilité de la station Maliba FM. Après l’indignation et le remous que cet acte a suscité dans l’opinion publique nationale et internationale, aujourd’hui on s’intéresse au comportement du Corrupteur, le Rassemblement Pour le Mali (RPM).

La Radio Maliba FM a une faiblesse technique qui réduit son rayon de couverture, elle ne couvre même pas toute la ville de Bamako. Ces désormais ex auditeurs, lors des émissions de Ras Bath, montaient sur les toits des maisons pour avoir une bonne qualité d’écoute. Certains attendaient le lendemain pour acheter les enregistrements, ou passaient récupérer copie avec l’équipe de Ras Bath au carrefour des jeunes. Parfois lui-même (Ras Bath), demandait au prometteur de Renouveau Fm (où il animait aussi) de synchroniser afin de soulager les auditeurs du côté de la commune I dont Banconi, Chikoroni, Korofina. Il y a lieu de se poser un certain nombre de questions:

1 Pourquoi le RPM et ses alliés du département de la justice et de la primature, ont pu débourser le prix de 2 forages d’eau, d’une école de 3 classes, d’un centre de santé, à une Radio aussi faible en termes de capacité de couverture?

2- Pourquoi, le RPM et ses alliés rapaces ont voulu s’allier à une telle Radio, avec des clauses prévoyant de renvoyer l’animateur vedette dont les auditeurs constituent plus de la moitié de l’ensemble des auditeurs de la Radio? Pour rappel, Maliba tenait par 3 grandes émissions (Maliba Sport de Baba Sissouma, L’émission de Makan Konaté et l’émission phare de Ras Bath ). Aujourd’hui, selon notre source, à cause de ce changement de ligne, un des animateurs, a suspendu son émission car il estimerait être sans honneur auprès de ses auditeurs en défendant, avec les nouvelles clauses, les actes du régime qu’il a toujours décriés.

La plus part des barons du RPM appelaient Ras Bath, lorsqu’ ils peinaient à contrer l’opposition sur des sujets de visite d’Etat d’IBK à Paris, sur la facture d’électricité de Tiébilé, sur la plainte du BIPREM, pour lui dire  » Fiston, c’est bien ce que tu fais ». Ces mêmes hommes avalaient mal le libre esprit de Ras Bath lorsqu’il dénonçait les mauvais comportements du RPM et de la Majorité, notamment dans le scandale de l’engrais frelaté, la surfacturation des équipements militaires, les actes de Djo Walaki, du Premier Ministre, de la nomination de Treta comme PCA de la BHM etc.

Le souci du RPM se situe dans la perspective des élections présidentielles. Les barons du parti voient en Ras Bath (avec sa vision rationnelle) un problème qu’il faut dès à présent briser pour baliser le boulevard du mensonge et de la médiocrité devant les mener à Koulouba en 2018 avec le concours de certains (journalistes) de la grande famille prêts à lécher tous os pour magnifier le mensonge et soutenir le faux bilan.

Sinon, aux partis des hommes rattachés aux principes démocratiques, animés de bonnes politiques de développement, Ras Bath serait un indicateur pour le RPM à moins de 2 ans des élections présidentielles pour ne pas se détourner de l’objectif de réaliser les promesses électorales faites par IBK, s’atteler à réaliser de grands projets et produire un bilan qui confirmera le statut du Kankeletigui IBK, valant motif de renouvèlement du bail.

Le contrat signé avec Maliba Fm, pour mettre du plomb dans les ailes de Ras Bath, traduit et confirme la volonté du RPM de gouverner par le mensonge, la corruption avec une vison de gouvernance fondée sur la réalisation des projets de pillage des ressources, du détournement du denier public, de distribution des marchés publics, de promotions et de protection des cadres militants dans l’administration dévoués exclusivement à servir les intérêts du parti et des militants. A moins de 2 ans des élections présidentielles, à travers ce contrat, le Parti du Président, vient de confirmer que ces ministres dans le gouvernement, ces députés, ces maires n’ont nullement l’intention de soutenir les PME, de créer des emplois, d’augmenter le pouvoir d’achats, d’assainir la justice, d’améliorer la sécurité, etc….

Ce contrat avec MALIBA FM s’inscrit, comme l’a révélé le Sphinx, dans la logique de soudoyer tous les organes et journalistes critiques à l’égard de la gestion du pouvoir IBK et des comportements des cadres du RPM à se taire ou à se transformer en perroquet. Cette attitude du RPM et ses alliés de la Justice et de la primature prouve à suffisance qu’il n’y aura aucune politique d’amélioration des conditions de vie des maliens jusqu’ aux élections présidentielles. Plutôt, ils seront dans la dynamique de s’enrichir massivement en vue des élections, de créer plus de misérables dont ils achèteront les voix lors des élections. Peu importe le nombre de maliens qui seront contraints à l’émigration, de foyers qui seront brisés par suite de galère, de jeunes qui emprunteront le chemin de la criminalité, de jeunes filles à la prostitution… Pourvu qu’IBK soit réélu, même si cela doit passer par des milliers de victimes sociales et économiques.

Kèlètigui Danioko

(Visited 33 times, 1 visits today)
Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *