Primature : Le Tigre de Badala aux commandes

1 semaine ago
87 Views

Le mardi 2 janvier 2017, il y a eu la passation des pouvoirs à la primature. Le Héron de Temera Abdoulaye Idrissa Maïga, Premier ministre sortant, passe le témoin au Tigre de Badala  Soumeylou Boubèye Maïga, nouveau chef du gouvernement.

C’est après avoir rencontré et remercié très chaleureusement les membres de son cabinet au grand complet, que le Premier ministre sortant Abdoulaye Idrissa Maïga a reçu son successeur Soumeylou Boubèye Maïga, pour la cérémonie solennelle de passation des pouvoirs dans son bureau situé au quatrième étage de la Primature. Après un bref échange sur les dossiers brûlants de l’heure et la signature des documents marquant la passation des pouvoirs, les deux personnalités ont, dans une atmosphère cordiale et fraternelle, émis le vœu ardent de voir la nouvelle équipe gouvernementale remporter de nouvelles victoires sur les chantiers de la paix et de la cohésion sociale. Le nouveau Premier ministre a ensuite raccompagné son prédécesseur dont il a salué les grandes qualités d’homme d’Etat et surtout le sens élevé de la patrie. Soumeylou Boubèye Maïga s’est engagé à tout mettre en œuvre pour consolider les acquis de l’équipe sortante et surtout de redonner à nos compatriotes de réels motifs d’espoir pour un avenir meilleur en redoublant d’efforts pour trouver des réponses réalistes et durables aux grandes préoccupations de nos compatriotes, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

L’équipe de Tigre

La nouvelle équipe gouvernementale formée le 30 décembre 2017, avec à sa tête Soumeylou Boubèye Maïga dit le Tigre de Badala, compte 37 membres. 80% des membres de l’équipe sortante restent à la tête de leur département ministériel. Ce gouvernement est le 6ème du président IBK et Soumeylou Boubèye Maïga est son 5ème Premier ministre en moins de 5 ans. 29 hommes, 8 femmes, 6 nouveaux entrants avec 31 membres de l’équipe sortante. Parmi les ministres sortants,  il y a  Abdoulaye Diop des Affaires étrangères, remplacé par Tièman Hubert Coulibaly, précédemment à l’administration territoriale ; Me Kassoum Tapo, ministre des Droits de l’homme, a cédé sa place à l’avocate Me Kadidia Coulibaly Sangaré. Mohamed Aly Bathily des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Koniba Sidibé du Secteur privé et l’Investissement et Ly Tahara Dravé de l’Elevage et de la Pêche sont les sortants.

Organisation des élections

La nouvelle équipe gouvernementale aura comme mission principale, l’organisation des différentes élections. C’est ce que le président IBK a dit lors de son discours de nouvel An. «L’année 2018 est perçue par beaucoup comme celle de toutes les alertes. Car elle abritera trois grandes consultations électorales, chacune portant en elle sa charge d’incertitudes et de tensions. Il me paraît d’une extrême importance de mettre fin à certaines supputations. Je donne ici l’assurance que toutes les élections et -plus particulièrement la présidentielle et les législatives- se tiendront dans le respect des délais constitutionnels. Le Gouvernement a reçu instruction de développer toutes les actions nécessaires pour que les citoyens maliens puissent accomplir leur devoir civique en toute quiétude».

Journal « Le Reporter »

Comments

Leave a Comment