Flash d´information

Programme gouvernance locale redevable (PGLR): Harouna, premier !

 Le développement local passe nécessairement par une bonne gouvernance des collectivités. C’est pourquoi, les gouvernants doivent faire de la recevabilité un exercice dans la gestion des affaires. C’est dans cet ordre d’idées que la commune de Ouenkoro a été honorée à travers une remise de prix du Programme gouvernance locale redevable (PGLR) du consortium SNV, OXFAM, ICCO.

C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Collectivités et son collègue de la jeunesse et de la construction citoyenne, en présence de l’ambassadeur des Pays-Bas et du président de l’AMM. «En ma qualité de Maire de ladite commune, je ne peux qu’être fier. Au nom de l’ensemble des populations et le conseil communal, je remercie nos partenaires pour cette initiative noble qui va nous permettre de redoubler d’efforts dans la gestion efficiente de nos collectivités. J’encourage les autres bénéficiaires du programme pour qu’à terme, nos collectivités soient bien gouvernées», a dit Cheik Harouna Sankaré. La commune de Ouenkoro a été retenue première dans le concours sur la transparence du Programme gouvernance locale redevable (PGLRT) entre les communes des régions de Tombouctou, Gao, Mopti et Ségou. Le classement donne  Ouenkoro 1er (Mopti), Dialassagou 2ème  (Mopti), Pelengana 3ème (Ségou).

Le Reporter

 

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire