Faits-divers

Rumeurs d’après élection au #Mali : Léo TALL a battu campagne contre IBK

C’est un fait indéniable et gravissime que le frère cadet du ministre de l’Economie et des Finances, Léo Tall ait battu campagne contre le président Ibrahim Boubacar Keïta. De sources proches de l’homme, il nous revient que celui qui était le grand mobilisateur des ressources pour la campagne d’IBK en 2013 se retrouve à battre campagne contre son ancien candidat. En effet, Léo Tall a investi le terrain aux côtés du candidat de la Codem, Housseini Amion Guindo. A Djenné, il a mobilisé toute la troupe familiale et les alliés à voter contre IBK. Dans cette démarche, il a été soutenu par l’un de ses oncles, non moins député de la circonscription électorale.

Ceci est d’autant plus insolite que son grand-frère est un homme fort du régime, en sa qualité de gardien de la tirelire de l’Etat. Leur père est l’un des fidèles compagnons du président IBK.

Les indiscrétions rapportent qu’à l’issue de la présidentielle de 2013, Léo Tall ne rêvait que de voiture V8 et d’un poste de privilège. Il faut croire qu’il s’est senti frustré et aurait décidé de se venger d’IBK en battant campagne contre lui. Car si le rêve de grosse cylindrée est réalisé, celui du poste de privilège ne l’est pas.

Les supputations vont bon train pour comprendre l’agissement de ce jeune homme à la démarche calme, serviable et corvéable à volonté à l’époque. Quelle mouche a dû donc piquer Léo pour qu’il prenne une décision aussi radicale contre le régime.

Qu’à cela ne tienne, son entreprise a été une réussite, car le candidat a perdu dans cette zone lors de l’élection.

Pourtant sa famille est au cœur du système actuel et profite gracieusement des largesses de Sébénicoro. La démocratie est certes une réalité. Chacun est libre de ses choix en fonction de ses convictions. Mais l’attitude du jeune Léo Tall donne à réfléchir.

 

A suivre.

 

Harber MAIGA

Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire