Sports

Éléphants – Drogba: La FIF n’en veut plus

Entre Didier Drogba et les Eléphants, ça sent la fin. Jusque-là étouffée, la colère du footballeur le plus connu de Côte d’Ivoire a éclaté à la faveur du Mondial brésilien. En jetant le brassard de capitaine et en refusant de serrer les mains des membres de son staff technique, Drogba s’est éloigné des Eléphants. Définitivement ?

C’est connu. On ne fait jamais du neuf avec du vieux. C’est également très connu. Il est impossible de faire des omelettes sans casser des œufs.

Didier Drogba (36ans), inoxydable capitaine des Eléphants depuis la retraite d’un certain Cyrille Domoraud (après le Mondial allemand 2006), pourrait ne plus arborer la vareuse orange-blanc-vert.

C’est du moins ce qui se raconte dans les couloirs de la Fédération ivoirienne de football, à Treichville. Le chapelet de griefs contre le meilleur buteur de l’histoire des Eléphants avec66 buts en 106 sélections est long.
Primo, l’époux de Lala Diakité risque de regretter pendant (très) longtemps le brassard qu’il a jeté sur la pelouse de l’Estadio Castelao de Fortaleza contre la Grèce (1-2), après son remplacement par Ismaël Diomandé. Furieux, «DD» avait non seulement jeté le bout de tissu mais avait également refusé (carrément) les mains tendues sur le banc de touche. L’image largement diffusée par les chaînes de télévision a toujours du mal à passer.

Avec classe, suite à cette scène à vite oublier, c’est Salomon Kalou qui avait ramassé ce brassard pour le passer à… Yaya Touré. «Comme on ne le considère plus chez les Eléphants, il a voulu marquer le coup devant toutes les caméras…Avez-vous vu une superstar qui fait banquette ? C’était sa façon de s’exprimer. Drogba fustige la fumisterie dans l’environnement de la sélection. Je ne pense pas qu’il reviendra…», jure ce proche du joueur.

Fâché contre Sabri Lamouchi qui entendait mettre en avant Bony Wilfried. La preuve, c’est dans les vestiaires avant le début du match contre le Japon à Recife, que Drogba a été informé, qu’il ne serait pas titulaire. Il aurait très mal encaissé ce coup. «Cela a brisé son moral», selon l’un de ses proches.
Mais très fâché aussi contre Sidy Diallo (président de la Fédération ivoirienne de football) depuis l’épisode Orange (Ndlr ; Drogba aurait refusé de cautionner Sidy Diallo dans son conflit judiciaire de l’époque avec le leader de la téléphonie et sponsor leader des Eléphants). Et ce ne sont pas ses propos clair-obscur d’après-Mondial qui l’aideront. Morceau choisi : «Je ne peux pas toujours exprimer ce que je ressens…», a-t-il indiqué à des journalistes au Brésil. Secundo, il est reproché à Drogba de «casser» le groupe. Au propre comme au figuré. Chez les Eléphants, le fils d’Albert aurait brisé la cohésion déjà fragile qui existait. Il ferait la pluie et le beau temps depuis longtemps, selon des indiscrétions.

Un gardien de la sélection jure qu’il aurait mis plusieurs médias dans sa poche, rien que pour toujours être le plus vu. Pour rappel, lors de la Coupe d’Afrique des nations «Ghana 2008», à titre d’exemple, seuls les parents de l’ex-attaquant de Marseille et de Chelsea avaient eu le droit de le visiter au luxueux Takoradi beach hôtel où étaient logés les Eléphants. Furax, Didier Zokora, qui avait vu sa mère Alphonsine se faire refouler au portail de l’hôtel ou était logés les Eléphants, avait piqué une colère mémorable. Autre lieu, mêmes acteurs.

Le même Zokora avait fugué à 72heures d’une importante rencontre des Eléphants contre le Sénégal, comptant pour les éliminatoires du Mondial brésilien.

Il avait fallu plusieurs interventions en hauts lieux pour le ramener sur le droit chemin. Cela, toujours pour des chamailleries pour le brassard de capitaine avec… Drogba. «Le problème, c’est Drogba…», jure ce joueur de la sélection qui ne souhaite pas être cité. Vrai ou faux? Toujours est-il que DD serait aujourd’hui très isolé en sélection. L’ancien de Chelsea a aussi perdu beaucoup de son influence.
Yaya Touré prend le pouvoir…
Seuls Akpa Akpro, Ismaël Diomandé, Arthur Boka, Serge Aurier et autres Bolly Mathis (des nouveaux venus) continueraient de lui vouer (encore) un immense respect. Pour le reste, le mythe est brisé. Tant que Drogba se montrait décisif sur le front de l’attaque des Eléphants, ses caprices passaient. Depuis son retour sans gloire de la Chine (Ndlr : Shenhua Shangaï), les choses ont changé. Et ça sent le crépuscule ! Il suffit de jeter un coup d’œil sur ses performances à la Coupe d’Afrique des nations«Afrique du Sud 2013» pour s’en apercevoir. Pis, Drogba a traversé le Mondial brésilien tel un zombie. Aucun but, aucun geste technique de mémoire, aucune occasion franche.

Il s’est plus fait remarquer par sa barbe surabondante. Yaya Touré baptisé«Le Général» en sélection serait monté en grade. C’est lui le nouveau chef. Les autres seraient à ses ordres. «Lorsqu’il sort de sa chambre pour le petit déjeuner, Yaya qui adore se faire appeler Le Général, passe en revue ses troupes composées des Bamba, Gbohouo, Sayouba Mandé, Kolo, Djakpa Constant, Giovanni Sio ou encore Tioté », souffle ce jeune attaquant. Le constat est donc très clair. Un bateau a besoin d’un (seul) capitaine. Et la Fédération ivoirienne de football a choisi le nouveau : Yaya Touré.

FARAFI NET

Portail d´actualité africaine édité par des africains qui vivent sur le continent africain.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire