Sports

CHAN 2014 : le Nigeria surpris par le Mali

Le Mali a pris le meilleur sur le Nigeria (2-1) lors de son premier match du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014) comptant pour le groupe A, samedi 11 janvier au Cap. Face à des Super Eagles moribonds, les Maliens ont rapidement ouvert la marque avant d’inscrire le but du break en seconde période. Pour encore espérer rêver à une qualification en quart de finale, les Nigérians devront impérativement s’imposer face au Mozambique dans quatre jours.

Un Nigeria bien pâle contre un Mali surprenant, tels sont les enseignements que l’on peut retenir de cette seconde rencontre de la journée dans le groupe A. Comptant parmi les favoris de la compétition, les Super Eagles conduits par Stephen Keshi, sélectionneur de l’équipe championne d’Afrique en 2013, sont complètement passés au travers de leur match, ne se montrant quasiment jamais menaçants dans la surface de réparation adverse.

A leur décharge, l’opposition malienne a été de très bonne qualité ce soir. La preuve dès la 18e minute lorsque qu’Abdoulaye Sissoko ouvre le score d’une frappe croisée du droit qui ne laisse aucune chance à Ugonna Uzochukwu. Avec Lassana Diarra, son compère en attaque, ils mettent tour à tour le feu sur les buts nigérians (19e, 21e et 24e) mais le portier reste vigilant. Le Nigeria est condamné à défendre et doit attendre la demi-heure de jeu pour se créer sa première occasion. Elle est l’œuvre de l’arrière latéral droit Solomon Kwambe dont la frappe à l’extérieur de la surface oblige Soumbeïla Diakité à se détendre et repousser en corner.

Au retour des vestiaires, les Aigles ne relâchent pas leurs efforts et sont justement récompensés quand Adama Traoré (50e) reprend du gauche un centre qui a troué toute la défense nigériane. But du chaos ? Pas si sûr. Piqués dans leur orgueil, les Super Eagles répliquent cinq minutes plus tard : à la réception d’un centre en profondeur, Fuad Salami, entré en jeu quelques secondes auparavant, place une tête qui trompe la vigilance du gardien malien. Puis plus rien. Face à des adversaires apathiques, le Mali tente de creuser l’écart par l’entremise de Diarra (60e et 70e), le joueur le plus dangereux ce soir, mais en vain. Le score ne bougera plus. Le Mali s’impose 2 à 1 et aura affaire le 15 janvier à l’Afrique du Sud, vainqueur du Mozambique (3-1), dans un match peut-être déjà décisif pour la qualification en quart de finale.

 
tags: CHAN 2014FootballSports
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire