Economie

Rencontre du PM et les chefs d´entreprises : Sur 20 mesures, 17 ont été retenues pour booster le secteur privé

Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a rencontré, le jeudi 29 mars 2018, les chefs d’entreprises du Mali au Conseil national du patronat (CNMP) . Objectif faire le point sur l’état d’avancement des discussions entre le gouvernement et le Patronat malien et sur les propositions et mesures issues de la 1ère édition de la rentrée économique du Mali.

Pour donner un souffle nouveau au secteur privé malien, le chef du Gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga, accompagné du ministre de l’Economie et des finances, Dr. Boubou Cissé, a rencontré les chefs d’entreprises au Conseil nationale du Patronat.

D’entrée de jeu, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye MAIGA a indiqué que sa démarche vise à institutionnaliser le partenariat stratégique avec le secteur privé dont l’Etat a l’ambition de promouvoir le rôle et la place dans le développement du pays. « Ce partenariat est structuré autour d’un dialogue permanent au cours duquel le CNMP a soumis, lors de la 1ère édition de la rentrée économique du Mali, des propositions de réforme au sortir de la première rentrée économique en 2017 », a-t-il déclaré

Partant, il a noté que cette rencontre vise à faire le point des négociations qui avaient été exprimés à l’époque. A l’en croire, sur les 20 points, 17 point ont trouvé un début de solution. Et les trois points restants, dit-il, feront l’objet de concertation approfondie. Par ailleurs,

Il a fait savoir que la décoration de certains membres des ordres professionnels en 2017 par le Président de la République, une première dans notre pays, participe de la volonté de reconnaissance de l’Etat envers le secteur privé.

Il a saisi cette occasion pour annoncer que le gouvernement adoptera avant la 2ème édition de la rentrée économique du Mali le décret sur la commande publique afin de réduire la concurrence déloyale et soutenir la production locale. Pour le Premier ministre le nouveau partenariat avec le secteur privé est un processus qui avance avec des résultats satisfaisants. « Le challenge est d’aboutir à l’émergence d’entrepreneurs nationaux et de véritable capitaines d’industrie afin d’avoir une économie forte et stable »,a-t-il fait remarquer. Avant d’appeler les chefs d’entreprise à investir dans tous les secteurs et à investir tous les secteurs pour devenir le pivot de l’activité économique du pays

Faisant le point desdites réformes avant la 2ème édition de la rentrée économique du Mali prévue le 23 mai 2018, le Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou CISSE, a précisé que sur 20 mesures proposées lors de la 1ère édition, 17 ont été retenues par le Gouvernement. Les trois autres relatives à la fiscalité des salaires, la gouvernance des organismes de formation professionnelle et la commande publique sont en cours d’examen.

Le Président du Conseil national du patronat du Mali, Mamadou Sisin Coulibaly, a salué le Premier ministre pour sa démarche et a exprimé la disponibilité de son organisation à jouer toute sa partition dans le développement socio-économique du Mali à travers le nouveau partenariat stratégique avec l’Etat.

 

B. SIDIBE

Related Posts

Laisser un commentaire