Sports

CAN U20 Niger 2019 : Le parcours phénoménal des Aiglons augure de l’espoir pour le Mondial !

Pour sa 13ème participation à  la coupe d’Afrique des moins de 20 ans, tenue au Niger, les Aiglons du Mali ont arraché leur tout premier titre de Champion d’Afrique  avec  seulement 4 buts marqués et 4 encaissés. Que a été le parcours des protégés de MamoutouKané, ‘’Mouroulé’’ ?

La 21ème édition de  la Coupe d’Afrique des Nations de moins de 20 ans,  a été pour  les Aiglons du Mali, phénoménale. Le Mali a hérité d’une poule B relevé en compagnie du Sénégal, du Burkina Faso et du Ghana. Une équipe malienne que certains ne vendaient pas chère la peau, en raison surtout du niveau managérial, jugé trop bas de son entraineur, MamoutouKané ‘’Mouroulé’’.  

Cette appréhension sera répandue dès la première sortie de l’équipe malienne face à un Sénégal qui avait plus de répondant physique que le Mali. Mais surtout la gestion efficiente du temps de jeu, qui l’a permis de mener au score (2-0) au dernier quart d’heure du match, lors de cette confrontation. Des buts marqués   par les joueurs  Dion Lopy à la 72ème minute  et  FalyNdaw à la 89ème minute.  

En deuxième rencontre, le Mali  avait le devoir de relever la tête face au Burkina Faso. Cela pour conserver toutes ses chances pour la suite de la compétition. Heureusement les poulains de ‘’Mourlé’’, ont compris l’enjeu. C’est-à-dire l’obligation d’acquérir la victoire par n’importe quel score. C’est pourquoi, sans autre forme de calcul, ils ont à marquer un seul but à la 53ème minute de jeu et  réussir  à maintenir  ce score jusqu’à la fin du match. Cette victoire a permis aux Aiglons de se relancer  dans la course. Etant donné que son adversaire suivant avait pour nom : le Ghana.

Au compte de leur 3ème sortie, deux objectifs étaient assurés en cas de victoire : la qualification les demi-finales et à la coupe du monde prévue en mars prochain en Pologne.  Sans hésiter, les Aiglons du Mali ont jeté leur corps dans la bataille pour arracher la victoire face aux ghanéens par le score minimum de 1 but à 0, réalisé par Hadji Dramé à la minute que contre le Burkina Faso, 53ème minute de jeu. Cette qualification acquise pour les demi-finales (7ème du genre en CAN Juinior pour une équipe malienne) a renforcé les convictions sur les capacités du Mali à pouvoir remporter la coupe. Même si, l’on savait que le chemin était embuché par un gros morceau : le Nigéria. 

Evidement que les aiglons avaient raison de tenter leurs chances !

Faut-il  rappeler que dans les compétitions de catégorie d’âge (U20), le Mali et  le Nigériasont de vieilles connaissances . Ils livraient ainsi à Niamey leur 10ème confrontations, avec au compteur un avantage énorme pour le Nigéria (6 victoires contre une pour le Mali) et deux matchs nuls. Ce faisant, l’avantage psychologique des Nigérians pouvait aussi se transformer en pression à ce niveau de la compétition. Car les jeunes Nigérians à force de ne pas assombrir le luisant tableau de leurs devanciers, ont plutôt concentré leurs efforts à sauvegarder leur camp afin de ne pas encaisser. Toute chose qui a facilité la tâche aux Maliens à pouvoir mettre leur emprise sur le jeu et vite marquer un but, qui sera par la suite égalisé avant la fin des 90 minutes. Même après les prolongations, le score restera au nul de 1-1. Il a fallu attendre  les tirs aux buts pour voir les Aiglons s’imposer (4-3)  et  se qualifier en finale pour la deuxième fois dans  l’histoire des CAN des moins de 20 ans.

Une finale des voisins !

Tout comme avec le Nigéria, le Mali et le Sénégal  se connaissaient aussi bien, en raison de leur voisinage caractérisé par un football identique, mais  aussi dans cette catégorie, car ayant été opposé 5 fois avec à l‘affiche 3 victoires pour le Sénégal (en 2015 à Dakar lors de la CAN U20 dont  le Sénégal a battu le Mali en demi-finale par le score de 2-1, au Togo également lors du Tournoi  UFOA Zone B en 2018 en demi-finale  le Sénégal a mené le Mali 2-0, tout comme à leur premier rencontre  de la CAN U20 Niger 2019 dont il s’est également imposé 2-0). Et  2 victoires pour le Mali   (lors des matchs de 3ème  place de la coupe du monde en Nouvelle Zélande en 2015 dont le Mali a battu le Sénégal par le score de 3-1, au Libéria lors de la CAN U20 2018 dont  le Mali s’est imposé 3-1).

De ce fait, la finale de cette CAN  U20 Niger 2019, apparaissait comme un challenge pour le Sénégal de confirmer sa suprématie et un défi pour le Mali de mettre le compteur à zéro, en termes de nombre de victoires. Toute évidence qui s’est confirmée durant les 90 minutes du temps réglementaire où les deux équipes n’ont pas pu se départager même après les 120 minutes. Le Mali finalement grâce au bon placement de son gardien de but s’est imposé à la séance des tirs aux buts (3-2) et remporte sa  toute première coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans.

Une équipe malienne sur une courbe ascendante !

Au classement général, le Mali  est champion d’Afrique avec  la médaille d’or plus la coupe, le Sénégal, vice-champion avec  la médaille d’argent, l’Afrique du Sud (Troisième) avec la médaille  de bronze et le Nigéria ferme le quator d’Afrique.  Ces équipes représenteront le continent à la prochaine Coupe du Monde, prévue en Pologne du 23 Mai au 15 Juin 2019. 

Le prix de meilleur joueur a été successivement décerné aux sénégalais  Moussa N’Diaye et YoussouphBadji. Le prix du meilleur butteur est revenu au sénégalais Amadou N’Diaye avec 3 buts et celui fair-play au Sénégal. Celui du meilleur entraineur a été décerné à Youssouph B. B. J. Dabo du Sénégal, celui du meilleur gardien à Youssouf Koita du Mali. Comme titrait la presse sénégalaise : « le Sénégal a tout gagné sauf la coupe ».

A noter que ce titre de Champion d’Afrique dans la catégorie des moins de 20 ans, fait de 9 joueurs du côté  malien, double champions d’Afrique (en cadets et juniors). Il s’agit de : Sékou Koita du FC Red Bull Salzburg, Youssouf Koita du Gerona, Alkalifa Coulibaly des Onze Créateurs de Niaréla, Fodé Konaté de l’ASB, Abdoulaye Diaby  de RS Antwerp, Mamadou Samaké du Standard de Liège, Hadji Dramé  de Yeleen Olympique, Mohamed Camara  du FC Red Bull Salzburg et Lassana N’Diaye du CSKA Moscou.

Après un accueil chaleureux du public sportif, l’équipe malienne a été reçue jeudi par le président de la République. Qui a pris la promesse ferme de la récompenser en reconnaissance de son mérite. Elle a donc le devoir d’honorer cette récompense lors du prochain mondial en Pologne. Où elle a été logée dans la Poule E en compagnie du Panama, de la France et de l’Arabie Saoudite.

Par Safiatou Coulibaly de retour de Niamey



Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire