Politique

LA VISITE DU PREMIER MINISTRE AU CENTRE DU PAYS : Abdoul Niang dénonce les tentatives de sabotage, dénigrement et les calomnies contre le PM

La salle de conférence du Projet-jeunes de Sogoninko a abrité ce dimanche 15 juillet 2019 la conférence de presse de l’Association «Faso Ni Dambé». Ladite conférence était animée par le porte-parole de l’association, M. Abdoul Niang, qui avait à ses côtés plusieurs membres. L’objectif était d’éclaircir l’opinion publique sur la visite du Premier ministre dans la région de Mopti et expliquer les objectifs et les enjeux du dialogue politique inclusif engagé par le gouvernement.

Dans l’entame de ses propos, le porte-parole de l’association Faso Ni Dambé, M. Abdoul Niang, n’as pas manqué l’occasion de dénoncer les attentives de sabotage, les mensonges et les calomnies des gens opposés à la paix contre la visite du Premier ministre dans la région de Mopti. Il a notamment fait allusion au communiqué de l’Association «Sangha Ciré» affirmant que les céréales destinées à la population de Dialobé ont été volées par le maire et stockées au domicile de l’honorable Samba Yattassaye.

Le but de ce communiqué n’était autre chose que de créer la confusion et la méfiance entre les élus locaux et la population. Ces  mensonges ont été repris par plusieurs personnes sur les réseaux sociaux. Mais, après les vérifications du sous-préfet, l’information a été catégoriquement démentie et une plainte est engagée actuellement contre Hamadoun Bah, l’auteur du communiqué.

Abdoul Niang ajoute que cette visite du Premier ministre est salutaire car elle lui a permis de rencontrer tous les responsables des différentes communautés de la région. Ce qui a abouti à une signature commune  entre les groupes autodéfense. Au  lieu de saluer ces efforts, certains sont toujours dans les querelles de postes politiques.

Sur l’accord de gouvernance politique et le dialogue inclusif, Abdoul Niang a rappelé que cet accord a été longue temps demandé par l’opposition et toutes les propositions de Soumaïla Cissé ont été prises en compte. Mais, malgré tout, une branche de l’opposition continue dans une autre aventure. Nous les rappelons à la raison car l’heure n’est plus à la division, mais à l’union sacrée pour sauver notre partie.

Avant de conclure, Abdoul Niang a assuré que son association soutiendra et  apportera des propositions au dialogue inclusif engagé par le gouvernement de Dr Boubou Cissé.

Hamadi Dicko

Related Posts

Laisser un commentaire