Développement Economie Electricité Entrepreunariat

Congrès Mondial de la Route | Le DG du BNETD objet de sollicitations diverses à Abu Dhabi

Le Congrès Mondial de la Route donne l’occasion au Bureau Nationale d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) d’entretenir les partenariats qu’il a en vue de booster les grands projets en Côte d’Ivoire. A la tête de la délégation de l’institution à Abu Dhabi, le directeur général, Kinapara Coulibaly, a eu « plusieurs contacts utiles », comme il a confirmé sur place à Acturoutes.

« Nous avons eu plusieurs contacts utiles. Nous avons par exemple discuté avec plusieurs délégations avec lesquelles nous avons fait un point sur des activités communes, en vue de faire accélérer les choses », a déclaré le directeur général du BNETD. Le détail du contenu des discussions n’a toutefois pas été révélé.

On sait néanmoins que le premier responsable du BNETD s’est notamment entretenu avec le groupe français Eiffage. Les membres de la délégation de ce groupe partenaire n’ont pas non plus souhaité donné de précisions.

Le 23 juillet dernier, le groupe français a annoncé avoir gagné « trois nouveaux contrats» en Côte d’Ivoire, via les deux filiales africaines Transport & Distribution et RMT. Des filiales elles-mêmes appartenant à la branche Eiffage Energie Systèmes. «Les équipes d’Eiffage Énergie Systèmes Transport & Distribution ont signé début 2019 un contrat financé par la Banque Mondiale pour la réalisation d’un poste d’alimentation électrique GIS, isolé au gaz SF6, de 225 kV à Yopougon », lit-on effet dans un communiqué de presse du groupe.

« De son côté, notre filiale RMT a remporté un marché de restructuration des réseaux haute tension (HTA) d’Abidjan. Titulaire du Lot 5, notre équipe devra enterrer 170 km de câbles 24 kV », poursuit le communiqué. Précisant que « ces travaux font partie du projet Energos, qui entend favoriser l’accès de la population d’Abidjan aux services électriques par le renforcement et le développement des réseaux de distribution en milieux urbain et périurbain ».

Le 3e marché concerne « un contrat pour la conception-construction de l’aménagement hydroélectrique du barrage de Singrobo-Ahouaty (sur le fleuve Bandama, entre Abidjan et Yamoussoukro) pour le compte de la société Ivoire Hydro Energy », ajoute le communiqué.

Pour le directeur général du BNETD, il faut au-delà des projets en cours ou en voie de l’être « garder le contact ». « Ce congrès mondial nous rappelle combien de fois il est nécessaire de se parler régulièrement, de découvrir les évolutions technologiques et de partager les bonnes pratiques », a indiqué M. Coulibaly.

« Il y a aussi la nécessité de la formation continue que ce congrès mondial de la route nous enseigne », a également commenté le directeur général du BNETD. Sans oublier l’avènement sur le marché de nouveaux acteurs que les acteurs avertis se doivent de prendre en compte. D’ailleurs, Kinapara Coulibaly a été l’objet de sollicitations diverses de la part des entreprises nouvellement entrées sur le marché ivoirien. A ce titre, il a notamment rencontré le président du Syndicat des Equipements de la Route (SER) de France, Aly Adham, qui dirige également la société ISO Sign dont une filiale est présente en Côte d’Ivoire.

Barthélemy KOUAME
Envoyé Spécial à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis)

Saydoo KONE

Freelance│Journaliste Culturel│Consultant Media│Administrateur de Site│Artist-Manager
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire