Faits-divers Flash d´information

Côte d´Ivoire | Le viol à mort d’une fillette de 3 ans à Dimbokro crée un mouvement de soutien sur les réseaux sociaux

Une fillette âgée de trois ans appelée Grâce, a été découverte violée dans la broussaille par un inconnu dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 septembre 2019 à Dimbokro, dans la région du N’Zi, au centre de la Côte d’Ivoire. Elle est morte ce lundi 30 septembre des suites de ses blessures au CHU de Cocody.

Selon Bailly Dodo un cyber activiste à travers une vidéo, « la fillette de trois ans a été kidnappée à Dimbokro par un individu puis violée avant d’être jetée dans une broussaille. Les parents s’inquiétant de l’absence de leur fille, la cherche en vain. Ne la voyant pas, ils ont commencé à faire une battue pour tenter de la retrouver ».

Selon ses explications, « elle a été finalement retrouvée par les parents dans la broussaille à moitié morte baignant dans son sang avec les parties intimes déchirées. Elle a été violée par un individu et laissée pour morte. La chance est que des gens de bonne volonté ont essayé de la sauver en l’évacuant au CHU de Cocody. Là-bas, elle a subi les premiers soins, mais n´aura pas survécu à l´atrocité des blessures». Elle est morte ce lundi 30 septembre au CHU de Cocody.

Sur les réseaux sociaux, un hashtag #je suis Grâce a été créé pour dire non aux violences sexuelles faites aux enfants.

A votre avis, quelles mesures doivent prendre l’Etat et les parents pour éviter de tel drame ?

Farafinet Media

L'actualité africaine, par les africains du continent.
Follow Me:

Related Posts

Laisser un commentaire