Politique Société

DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF : la Plateforme «Défendons le Mali» à pied d’œuvre pour l’adhésion massive des populations

Dans le cadre de sa tournée d’écoute des populations locales sur le processus du Dialogue national inclusif (DNI), la caravane de la plateforme Défendons le Mali était le vendredi dernier (18 octobre 2019) en meeting sur le terrain Chaba Sangaré de Lafiabougou, en commune IV du District de Bamako. Et le message n’a pas varié car cette organisation œuvre à donner la bonne information sur le Dialogue national inclusif, à mieux expliquer ses enjeux aux populations à la base… Une initiative citoyenne bien accueillie par les citoyens qui reçoivent la caravane avec beaucoup d’attention.

Chacun a droit à la parole pour exprimer ses préoccupations, ses attentes et proposer des solutions aux maux du pays. C’est ce qui doit conférer au Dialogue national en cours son inclusivité. Et c’est pour mieux expliquer le processus, ses enjeux et son impact sur la vie de la nation que la Plateforme «Défendons le Mali» a initié une caravane pour sillonner le district de Bamako et ses environs.

Après avoir sillonné plusieurs quartiers du district de Bamako, elle est arrivée à Lafiabougou (commune IV du district de Bamako) où elle a animé un meeting le vendredi 18 octobre 2019 sur le terrain Chaba. Les échanges ont surtout porté sur, entre autres, les termes de référence ainsi que l’impact du DNI.

L’ambition de Mme Sidibé Fatoumata Sako et de son équipe est de créer les conditions d’une large participation de tous les Maliens au dialogue national inclusif. Cette caravane vise ainsi à recueillir leurs contributions sur les différents thèmes. «Ce dialogue offre l’opportunité aux filles et fils du pays de se réunir pour débattre, échanger et discuter sans tabou de tous les maux qui minent notre pays afin de trouver une porte de sortie définitive de la crise multidimensionnelle à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années», ne cesse de rappeler Fatoumata Sako dite «Djina», présidente de la plateforme.

A noter que la caravane a déjà sillonné plusieurs quartiers de Bamako. Et cela de la commune I jusqu’en commune VI, dans la ferveur populaire. Les forces vives des quartiers et des communes sont en effet au rendez-vous à toutes les étapes à l’image de Sogoninko (commune VI) où plus de 500 personnes étaient au rendez-vous pour écouter les messages de sensibilisation de la dynamique présidente toujours requinquée à bloc quand il s’agit de défendre le Mali, la patrie.

Pour de nombreux observateurs, grâce au dynamisme et à l’engagement de Sidibé Fatoumata Sako, la plateforme «Défendons le Mali» est en train de gagner son pari de mobilisation visé par son initiative citoyenne. Et le message est passé car, partout où les caravaniers sont passés comme à Lafiabougou vendredi dernier, la population s’est engagée a participé massivement au Dialogue national car consciente que c’est une opportunité capitale pour sauver la nation malienne.

Kader Toé

Related Posts

Laisser un commentaire