Agriculture Economie

SIAGRI: 16 pays attendus pour la 7ème  édition

Promouvoir l’agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l’économie Mali, tel est le thème retenu pour cette 7ème édition du Salon international de l’agriculture (SIAGRI). Ainsi en passant de la production à la transformation, les agriculteurs maliens et internationaux auront toute une semaine d’échange et de partage d’expériences sur l’avenir dudit secteur au Mali. Cette information a été donnée lors d’une conférence de presse animée par Bakary Togola ce mercredi 02 mai  2018 au siège de l’APCAM.Organisé tous les deux ans depuis 2006, le Siagri, édition de 2018, est tant attendu par les agriculteurs, éleveurs, industriels agroalimentaires ainsi que bien d’autres partenaires techniques et financiers. Compte tenu des expériences tirées des éditions précédentes, l’une des particularités de l’édition 2017 sera la mise en place de l’école du SIAGRI qui est le lieu propice d’apprendre le métier de l’agriculture, de l’embouche, la pisciculture, l’aviculture, la cuniculture, la transformation des produits agricoles. En dehors des points soulignés, il y aura aussi un village environnemental qui englobe toute la biodiversité du Mali afin que la nouvelle génération en saisisse davantage la potentialité du Mali.

Cet évènement est aussi le plus grand rendez-vous entre les différentes chambres d’agriculture de la sous-région. Ainsi, l’APCAM et ses partenaires ont reparti les stands comme suite : un pavillon sur les régions selon les spécifiés, des espaces pour les agro-industries transformation, un espace pour les engrais et semences, un espace des services et métiers de l’agriculture, un espace pour la mécanisation agricole, un espace élevage de pôles animaux.

Si le thème de l’édition précédente était la mécanisation de l’agriculture, cette année les échanges seront accentués sur les stratégies de transformation de nos produits agricoles pour une véritable croissance de l’économie locale et la création d’emploi. Selon le président de l’APCAM, le Siagri permet aux cultivateurs de nouer des relations pérennes et de découvrir de nouveaux horizons. Sachant que le Mali a un important potentiel de matière première agricole, le conférencier pense qu’il est plus que nécessaire de transformer ces potentiels en opportunités en installant des usines de transformation pour échapper à la cherté de ces mêmes produits importés. Aussi, le président de l’APCAM a-t-il annoncé qu’il y aura 520 stands, dont certains seront offerts par l’Etat à des certaines de coopératives pour leurs efforts et engagements dans le domaine agricole. Toujours selon le président de l’APCAM, il est prévu une visite de terrain pour une meilleure compréhension. Pour cette 7ème édition du SIAGRI, les initiateurs espèrent avoir plus d’un millier d’exposants, 1000 milles visiteurs durant ce salon. Il faut noter que 16 pays prendront part audit salon.

  Adama TRAORE/ La Preuve

Related Posts

Laisser un commentaire